Ces «pêches» ultra-réalistes en pâte brisée vont vous faire fondre

Victoria Drey
Faire ces pâtisseries est un plaisir absolu. Selon la tradition soviétique, vous les colorez avec du jus de betterave et de carotte naturels, ce qui fait que des biscuits ordinaires ressemblent à de vraies pêches.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les biscuits en forme de pêches ou « persiki », comme on les appelle en Russie, sont des pâtisseries traditionnelles en pâte brisée constituées de deux moitiés de biscuits ronds qui ont une garniture des plus succulentes - du lait concentré bouilli ou dulce de leche. Cependant, la recette de biscuits elle-même n'a rien de spécial : en les trempant dans des colorants rouges et orange, et en les enrobant de sucre, vos biscuits se transforment en pêches très réalistes. Ce n'est en fait pas le seul type de biscuits soviétiques en forme de fruits ou aux motifs botaniques : les « champignons » en pâte brisée valent également la peine d'être essayés, mais ils n'ont pas une garniture aussi succulente que les « pêches ».

Je me souviens des « pêches » de ma cantine scolaire, ainsi que de celles de ma mère : ces biscuits sont populaires depuis des décennies. Cependant, cela a toujours été une pâtisserie faite maison plutôt qu’achetée en magasin, c'est pourquoi de nombreuses femmes soviétiques avaient leur propre recette. C’est aussi pourquoi il n’existe pas de méthode unique et commune de cuisson des biscuits en forme de pêche. Néanmoins, il existe une astuce commune pour toutes les recettes : en URSS, il était courant de teindre les biscuits avec du jus de carotte et de betterave fraîchement pressé.

>>> Anneaux au tvorog: inventés en France, fourrés en Russie 

Aujourd'hui, je ne trouve presque jamais de biscuits de ce type dans les boulangeries-pâtisseries et je trouve cela absolument injuste : c'est l'une des sucreries les plus délicieuses qu’il m’a été donné de déguster.

Ingrédients pour la pâtisserie :

  • 2 œufs
  • 300-350g de farine nature
  • 100g de sucre
  • 50g de beurre
  • 50g de crème aigre
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • une pincée de sel

Ingrédients pour le remplissage :

  • 250g de lait concentré bouilli ou dulce de leche
  • 1/3 cuillère à café de sel

Ingrédients pour le colorant :

  • 1 carotte
  • 1 betterave
  • sucre à tremper

 Préparation :

Commencez par votre pâte à biscuits : dans un grand bol, fouettez les œufs avec le sucre à l'aide d'un mélangeur jusqu'à ce que les grains de sucre se dissolvent.

Ensuite, prenez le beurre ramolli et la crème aigre, ajoutez-les au mélange d'œufs et fouettez à nouveau. Tamisez ensuite la farine avec le sel et la levure chimique. Mieux vaut d'abord ajouter 300g de farine et vérifier la pâte : si elle est encore trop liquide, ajouter les 50g restants et mélanger jusqu'à incorporation.

Ne vous inquiétez pas si la pâte est collante : cette consistance rend les biscuits plus tendres. Il n'est absolument pas nécessaire d'arrondir la pâte en forme de boule : formez vos biscuits directement depuis le bol avec la pâte en utilisant une cuillère à soupe et vos mains.

Formez des boules de taille égale, environ une cuillère à soupe chacune - vous pouvez légèrement graisser vos mains avec de l'huile si la pâte colle à vos doigts. Placer les boules de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte d'un morceau de parchemin et mettre au four environ 15-17 minutes à 190°C.

>>> Napoléon «fainéant»: ce délicieux dessert fera le bonheur de votre fête

Les biscuits devraient être bien cuits à l'intérieur mais pas brunir en surface.

Laissez-les refroidir légèrement, et à l'aide d'un petit couteau ou d'un moule de cuisson spécial, découpez un cercle au centre en bas de chaque biscuit - voici vos espaces pour le remplissage. À ce stade, formez des paires de biscuits.

Ensuite, faisons la garniture : fouetter le lait concentré bouilli ou dulce de lecheavec une généreuse pincée de sel pour obtenir un bon goût de caramel salé. Certains aiment ajouter du beurre ou du mascarpone pour rendre la garniture plus crémeuse, d'autres ajoutent une portion de confiture d'abricot pour la rendre plus aigre et fruitée, mais je préfère le lait concentré bouilli nature.

À l'aide d'un pochoir à pâtisserie, remplissez légèrement chaque biscuit avec la garniture. Pressez doucement ensemble vos paires de biscuits, répétez l’opération avec tous et placez au réfrigérateur pendant environ 30 minutes pour qu'ils durcissent avec la garniture.

Pour la teinture naturelle, râper une carotte et une betterave. À l'aide d'une passoire, pressez le jus dans deux bols séparés.

Prenez une « pêche » à la fois, trempez la moitié dans le jus de carotte, l'autre dans la betterave.

Immédiatement après, trempez généreusement votre biscuit dans du sucre. Répétez l’opération avec toutes les « pêches ».

Lorsque vous avez terminé, mettez-les de côté pendant une heure pour qu'ils prennent.

Pour un effet encore plus réaliste, décorez avec des feuilles de menthe fraîche ou séchée et servez. Priatnovo appetita !

Découvrez dans cette autre publication dix desserts au fromage blanc russe irrésistibles dès la première bouchée.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies