Cinq recettes russes à base de maïs en conserve

Legion Media
Ces plats étaient préparés à partir de maïs à l'époque soviétique et sont toujours d'actualité aujourd'hui.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Jusqu'à la seconde moitié des années 1950, les récoltes de maïs en URSS étaient très modestes. La situation a changé après la visite du chef de l'État Nikita Khrouchtchev aux États-Unis en 1959. Le dirigeant a visité une ferme et a fait connaissance avec le fermier Roswell Garst. Après cela, le maïs a commencé à se développer même dans les régions septentrionales du pays, et ce bien qu’il apprécie la chaleur. Des flocons, du pain et des bâtons de maïs, ainsi que du maïs bouilli et en conserve sont apparus dans l'alimentation des citoyens soviétiques. Après la mort du dirigeant, la « campagne du maïs » a pris fin, marquant un retour à des cultures moins capricieuses, mais le maïs est resté en cuisine.

Maïs en conserve avec pommes et croûtons

Dans l’édition du fameux Livre de la nourriture saine et savoureuse de 1952, il n'y avait que trois recettes à partir de maïs en conserve. Nous avons choisi cette curieuse collation soviétique.

Préparation : Faire revenir légèrement un oignon finement haché. Dans de l'huile végétale, ajouter le maïs (1 boîte), la purée de tomate (2 c. à soupe), le sel et le sucre. Remuez le tout et laissez mijoter pendant 5 minutes. Ensuite, lavez les pommes, coupez-les en tranches, retirez le cœur et faites-les cuire au four. Préparez des croûtons à partir de pain blanc. Au moment de servir, mettez le maïs sur un plat sous forme d’un petit tas, et disposez autour des croûtons et des pommes en saupoudrant d'herbes fraîches.

2. Soupe-purée à base de maïs en conserve

Après plusieurs années de propagande active dans le cadre du « projet maïs », la liste des plats à base de maïs en URSS s'est considérablement élargie : dans les éditions ultérieures du Livre, il y avait aussi des recettes de purée et de côtelettes à base de maïs.

>>> «Nourriture virile»: un gâteau au foie russe pour les vrais hommes

Préparation : Passer le maïs (une boîte) dans un hachoir à viande ou le broyer avec un mixer, mettre dans une casserole, ajouter trois tasses d'eau et faire bouillir. Séparément, faire frire légèrement la farine (2 tasses) dans de l'huile végétale (2 c. à soupe), diluer le tout avec du lait chaud (3 tasses), faire bouillir et mélanger avec du maïs, cuire 15-20 minutes. Passer la soupe au tamis, réchauffer, saler et assaisonner avec de l'huile végétale (2 c. à soupe). Servir la soupe avec des croûtons ou des flocons de maïs.

3. Escalopes de maïs

Cette recette était relativement nouvelle en Union soviétique, mais elle s'inscrivait avec succès dans la tradition culinaire russe, avec son amour pour les boulettes de viande, crêpes aux légumes et autres galettes de pommes de terres.

Préparation : Mettre le maïs en conserve (120 gr.) dans une casserole, verser le lait (50 ml.) et laisser évaporer, puis ajouter la semoule (10 gr.), le beurre (25 gr.). Laisser mijoter pendant 5-10 minutes. Ensuite, retirez le maïs du poêle, mélangez avec un œuf, une pincée de sucre, du sel et du persil haché. À partir de la farce obtenue, mouler les escalopes, les rouler dans de la chapelure et faire frire des deux côtés. Servir avec de la crème épaisse.

4. Zapekanka de pommes de terre avec viande, champignons et maïs

Lazapekanka (plat cuit au four généralement composé de plusieurs ingrédients, ndlr) tolérera toute inexactitude dans le nombre d'ingrédients et est facilement préparée à partir de restes - pour cette raison, elle était appréciée à l'époque soviétique, et reste populaire aujourd'hui.

>>> Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le borchtch

Préparation : Placer un oignon finement haché et des champignons (100 gr., champignons de Paris, par exemple) et faire revenir dans une grande poêle pendant deux minutes. Lorsque l'oignon devient transparent, ajoutez la viande hachée (700 gr) et mélangez bien. Ajouter deux carottes bouillies, des petits pois en conserve (100 gr), le maïs en conserve (100 gr.) et une cuillère de sauce tomate (1 cuillère à soupe) à la viande hachée. Assaisonner de sel et de poivre, mélanger et laisser reposer trois minutes.

Faire cuire les pommes de terre (10) et battre avec un mélangeur avec du lait (100 ml.), de la crème épaisse (100 g.), du beurre (100 g.), du sel et du poivre. Dans un moule graissé avec de l'huile végétale, mettre la moitié de la purée de pommes de terre et lisser la surface. Déposer la viande hachée et les légumes sur le dessus, puis placer une deuxième couche de purée de pommes de terre. Cuire au four pendant 30 minutes à une température de 180°C.

5. Salade de crabe

À la fin de l'ère soviétique sont apparues plusieurs salades avec du poisson en conserve, des sprats ou de la chair de crabe ainsi que des œufs, des concombres et du maïs. La plus populaire d'entre elles était la salade de crabe.

Préparation : Faire bouillir le riz (100 gr.) dans de l'eau légèrement salée. Hachez finement la chair de crabe (200 gr.) et le concombre frais ou mariné. Eplucher et émietter trois œufs durs. Mélanger la chair de crabe, le concombre, les œufs, le riz, le maïs (100 gr.). Assaisonnez la salade avec de la mayonnaise, du sel et du poivre.

Dans cet autre article, retrouvez notre recette de la soupe de potiron rôti à la sauge, un plat d'automne qui réchauffe l'âme !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies