Huit plats russes à la citrouille pour une tablée d’Halloween réussie

Legion Media
Les courges à l’éclatante couleur orangée ajouteront une petite touche caramélisée à n’importe quel plat. Profitez qu’elles ne soient pas encore en rupture de stock pour en faire de la compote ou des ravioles.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Kacha de millet dans son bol de citrouille

En Russie, on mange la kacha depuis des siècles. Quoi de mieux donc qu’une variante festive : une kacha de millet avec des noix, des raisins et abricots secs, le tout, servi dans une citrouille. Même les enfants ne pourront résister à ce plat dans son bol orange. Retirez la chaire de la citrouille avant de la mettre au four. Faites cuire le millet dans une casserole à part. Dans une autre casserole, faites bouillir du lait puis ajouter la pulpe de la citrouille qui sort du four, et faites bouillir le mélange pendant 10 minutes. Ajoutez la kacha de millet, puis mélangez. Versez le tout dans la citrouille, sans oublier d’ajouter les noix, les raisins et les abricots secs.

Soupe crémeuse au potiron

Cette recette est tirée de la « Bible » de la ménagère soviétique : le Livre pour une cuisine saine et savoureuse (1952). Les ingrédients principaux sont tout ce qu’il y a de plus simple : potiron, pommes de terres, lait, huile végétale, croûtons. Tout, excepté les croûtons, doit cuire dans la même casserole avant d’être passé au mixeur. Avant de servir la soupe, on y ajoute les croûtons.

Quiz : Que savez-vous vraiment sur la citrouille, la «reine orange»?

Pancakes au potiron

On peut faire des beignets et des pancakes avec à peu près tout, et les potirons ne font pas figure d’exception. Les pancakes de potirons sont d’une jolie couleur jaune avec un léger goût caramélisé. Si dans vos placards vous avez de la farine, des œufs, du potiron, du sel et du sucre, alors n’hésitez pas à lire notre recette.

Ravioles rapide au potiron

En général, les vareniki (ravioles) sont farcis avec des fruits, mais si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez en cuisiner sans farce. En ajoutant du potiron, cela égaiera votre rendu final ! Mélangez de la purée de potiron aux ingrédients habituels (tvorog, œufs, sucre et sel), ajoutez un peu de farine. Laissez reposer la pâte pendant une demi-heure au réfrigérateur, puis roulez-la pour lui donner une forme de saucisse. Coupez-la ensuite en petits morceaux pour obtenir vos vareniki. Faites bouillir 3 à 5 minutes dans de l’eau salée, puis dégustez-les avec de la crème fraîche et du miel.

Syrniki au potiron

Vous pouvez manger des syrniki au potiron au petit-déjeuner, en guise de snack au cours de la journée, ou comme dessert à part entière. La préparation nécessite : du tvorog (9% de matière grasse), de la purée de potiron, un œuf, du sucre, du sel et de la farine. Donnez forme à vos syrniki, puis faites les frire dans de l’huile de tournesol. Servez avec de la crème fraîche, du miel ou de la confiture.

Pudding à la pomme et au potiron

Nous recommandons ce dessert aux personnes souffrant de problèmes de reins ou de pression sanguine trop élevée. Toutefois, les personnes en bonne santé l’apprécieront certainement aussi. Pelez et découpez le potiron, placez-le dans une casserole sur le feu et ajoutez du lait; à mi-cuisson, ajoutez les pommes coupées en morceaux, puis laissez mijoter jusqu’à la cuisson complète du potiron. Ajoutez ensuite de la semoule et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Laissez le tout refroidir, ajoutez du sucre, un jaune d’œuf, ainsi qu’un blanc monté en neige ; mélangez doucement, puis versez dans une poêle graissée et faites cuir.

Pommes et potiron cuits au four

Voici un dessert très simple pour tous ceux qui font un jeûne ou font attention à leur ligne. Pour cette recette, il n’y a besoin ni de sucre, ni de farine. Les ingrédients peuvent se conserver tout l’hiver : potiron, pomme, et raisins secs. Découpez les pommes et le potiron en cubes, arrosez de jus de citron, puis enfournez. Avant de servir, saupoudrez de cannelle le plat encore chaud.

Kompot de pomme et de potiron

Le kompot est une boisson à base de fruit ou de baies. Pour être certains d’en boire, les enfants n’hésiteront pas à terminer leur assiette. Dans un récipient, mettez 300g de potiron, 200g de sucre (ou moins si vous n’aimez pas quand c’est trop sucré), 3 pommes de taille moyenne, et versez de l’eau sur le mélange. Ajoutez une cuillère à café de vinaigre ou d’acide citrique à l’eau qui chauffe, ce qui évitera à la chaire du potiron de perdre en consistance. Vous devez laisser bouillir le kompot jusqu’à ce que le potiron soit tout à fait cuit, soit environ 25 minutes. Vous pouvez le servir immédiatement ou le conserver pour l’hiver. Pour le kompot, choisissez plutôt un petit potiron à chair tendre et orange vif.

Dans cet autre article, découvrez une dernière recette à base de courge : une soupe au potiron rôti et à la sauge.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies