Le tchak-tchak, ce dessert tatar qui apportera joie et bonne humeur à votre table

Victoria Drey
Avez-vous déjà préparé un gâteau frit? Essayez donc ce dessert au miel, je vous garantis que vous allez en manger jusqu’à n’en plus pouvoir.

Des morceaux de pâte croustillante généreusement enduits de miel, voilà en quoi consiste ce dessert traditionnel tatar appelé tchak-tchak. Son nom amusant signifie « un petit peu » ou « petit » en langue tatare : certains pensent qu’il a été appelé ainsi à cause de ses petits morceaux de pâte, d’autres avancent qu’il s’agirait plutôt du bruit du couteau lors de la coupe, mais personne n’est vraiment sûr de son origine.

En revanche, il est globalement admis que la recette vient du Khanat bulgare de la Volga, une région qui fait aujourd’hui partie de la Russie occidentale. Il est dit que le grand khan (chef des tribus tatares-mongoles) de cette région aurait ordonné de créer un dessert pour le mariage de son fils : il fallait que l’on puisse le conserver pendant une longue durée, qu’il soit nourrissant, à la fois facile à faire et suffisamment impressionnant. Le khan aurait ensuite goûté à de nombreux mets avant de retenir celui-ci.

>>> Recette des Cosaques du Don: le nardek, ce «miel» de pastèque qui n’en est pas un

Le tchak-tchak est traditionnellement un plat de fête et est préparé lors de grandes occasions : il était le symbole d’un mariage heureux, d’un amour éternel et d’une famille soudée. De nos jours, il est possible de le trouver dans toutes les épiceries russes. Il est très simple d’en faire chez soi car il ne nécessite que des ingrédients simples. Un de ses autres avantages est qu’il peut être conservé durant une longue période. Mais je vous promets que vous n’aurez pas à le garder bien longtemps : avec ma famille, nous le dévorons généralement d’une seule traite.

Ingrédients pour la pâte :

  • 200g de farine
  • 2 gros œufs
  • 1 cuillère à café de sucre
  • ½ cuillère à café de bicarbonate de soude
  • une pincée de sel
  • de l’huile de friture

Ingrédients pour le sirop :

  • 250g de miel
  • 50g de sucre

Préparation :

1. Utilisez un fouet ou une fourchette pour battre les œufs, et mélangez le sucre, le sel et le bicarbonate de soude dans un bol jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

2. Tamisez la farine sur une surface de cuisson propre et faites un trou au milieu : mettez environ 180g de farine et utilisez le reste pour plus tard. Versez soigneusement les œufs battus dans le trou et, à l’aide d’une fourchette, mélangez le tout.

3. Quand la pâte devient plus épaisse, pétrissez-la avec vos mains durant 5 minutes jusqu’à ce qu’elle devienne plus légère et qu’elle ne colle plus à vos doigts.

4. Formez une boule avec la pâte, mettez-la dans un récipient et laissez-la reposer dans un endroit tempéré durant 20 minutes.

5. Divisez la pâte en deux parts égales et roulez-les une par une. Formez des petits morceaux rectangulaires, pas plus fins que 2-4mm, coupez-les en bande d’une largeur de 4cm et laissez-les reposer durant 10 minutes pour qu’ils sèchent un peu.

6. Saupoudrez les bandes de farine et superposez-les. Coupez-les de manière transversale en petites pièces d’une largeur de 5mm : elles devraient se séparer facilement. Répétez toute la procédure avec la deuxième boule de pâte afin d’obtenir de petites « nouilles ».

7. Après avoir coupé toute la pâte, versez de l’huile dans une casserole profonde : vous aurez besoin d’environ 300ml pour pouvoir faire frire. Faites chauffer à feu moyen-vif et faites un test avec une seule « nouille » dans la casserole : si elle gonfle immédiatement, c’est que la température est bonne. Faites frire les « nouilles » en petites portions – une poignée à la fois est suffisante car la pâte va gonfler durant la cuisson.

8. Mélangez constamment les morceaux de pâte avec une écumoire et laissez frire jusqu’à ce qu’ils soient dorés – cela prend environ 1 ou 2 minutes. Mettez les « nouilles » sur un essuie-tout afin d’absorber le surplus d’huile et remettez-les à frire.

9. Afin de faire le sirop, mélangez simplement du sucre avec du miel dans une casserole et faites bouillir à feu doux.

10. Faites mijoter le sirop durant 1 à 2 minutes puis éteignez le feu.

11. Mettez les morceaux frits dans un grand bol, versez-y le sirop et mélangez immédiatement le tchak-tchak avec une cuillère en bois afin de recouvrir de miel les « nouilles ».

12. Puis posez délicatement le dessert sur un plat, trempez vos mains dans de l’eau froide et faite une pyramide de tchak-tchak – faites rapidement car il se tasse rapidement. Vous pouvez décorer votre dessert de vos fruits à coque préférés.

13. Certains tchak-tchak doivent reposer durant plusieurs jours avant de pouvoir être mangés, mais il est impossible d’y résister aussi longtemps. Laissez votre dessert dans une pièce à température ambiante durant plusieurs heures ou mettez-le au frigo si vous préférez le manger froid. À déguster avec du thé noir !

Pour poursuivre votre découverte de la gastronomie tatare, cliquez sur ce lien pour retrouver la recette du kystyby, plat majeur de ce peuple.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies