Pourquoi les Russes font bouillir le lait condensé

Legion Media
Auriez-vous l’idée de faire bouillir le lait condensé en conserve? Vous seriez surpris du résultat! Beaucoup de Russes le font pour obtenir une sauce délicieuse et leur remplissage préféré pour de nombreux desserts!

Le lait condensé (les Russes l'appellent « sgouchonka ») n'est pas une invention russe : il est arrivé au XIXe siècle de France et des États-Unis, mais depuis l'époque soviétique, c’est devenu l'un des ingrédients sucrés les plus populaires pour les desserts et les gâteaux.

La production de lait en conserve en Russie a débuté en 1881 à Orenbourg, mais le produit n'était pas populaire et l'usine a dû fermer. Ce n'est qu'au début du XXe siècle que la production a été relancée à travers le pays pour les besoins de l’armée: ce produit pouvait être conservé pendant un an dans toutes les conditions et pouvait rapidement caler une personne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la sgouchonka a été produite principalement pour les soldats, mais dans les années 1950 il a été décidé de lancer la production de masse pour le peuple soviétique et on a construit une usine de produits laitiers en boîte dans la région de Krasnodar (sud de la Russie). Depuis cette époque, du lait condensé en conserve a été stocké dans la réserve alimentaire nationale de la Russie.

Lire aussi : «Roses de pomme», un dessert simple et facile à réaliser

Beaucoup de Russes qui ont grandi en Union soviétique se souviennent du goût sucré des desserts maison avec de la sgouchonka. Les ménagères ont créé beaucoup de recettes avec elle : elles en ajoutaient dans le thé et le café au lieu du lait, faisaient de la pâte avec elle et l’utilisaient comme remplissage pour des friandises. Mais la chose la plus inhabituelle que tous les Sovietiques ont faite avec elle est de la faire bouillir ! On la mangeait comme de la confiture avec des crêpes, des gaufres et des biscuits.

Une légende affirme que le lait condensé bouilli est le résultat d'une expérience fortuite du fils du chef de l'approvisionnement Anastas Mikoyan (l'un des créateurs de la cuisine soviétique). Le garçon curieux aurait essayé de faire bouillir la canette, qui a explosé, mais le goût de la masse brune a étonné lui et son père. Néanmoins, l’usine de production de lait condensé bouilli a démarré dans les années 1990 seulement. Pendant longtemps, les Soviétiques l'ont bouilli à la maison.

Comment faire bouillir le lait condensé

Aujourd'hui, vous pouvez trouver de la sgouchonka bouillie dans de nombreux magasins russes, mais si vous souhaitez essayer le goût de l'enfance soviétique, vous pouvez la préparer vous-même. Pour faire bouillir le lait condensé, vous avez besoin d'une boîte de conserve. Regardez attentivement ses ingrédients : il ne doit contenir que du lait et du sucre; tout autre composant ne permet pas de garantir l’obtention du résultat nécessaire.

Lire aussi : Sept petits déjeuners russes pour bien commencer la journée

La façon la plus simple est de préparer la canette dans une grande casserole profonde. Enlevez tous les autocollants et la colle de l’étiquette. Mettez les boîtes dans la casserole et couvrez avec de l'eau froide. Faites cuire pendant 2 heures après ébullition et n'oubliez pas d'ajouter de l'eau chaude à mesure qu’elle s’évapore. Quand c’est prêt, laissez refroidir dans la casserole pendant une heure. Ensuite vous, pourrez l'ouvrir et apprécier le délicieux goût de caramel! Ou essayer de cuisiner l'un des meilleurs desserts soviétiques : « la noix au lait condensé bouilli » !

Noix au lait condensé bouilli

Ingrédients :

  • 1 œuf
  • ¼ tasse de sucre
  • 120 grammes de beurre
  • 1 ½ tasse de farine
  • 1 pot de lait condensé bouilli

Préparation :

D'abord, préparons la pâte. Mélangez un jaune d’œuf avec du sucre, puis ajouter le beurre (il devrait être à température ambiante), la farine et la poudre à pâte (ou 1/3 cuiller à café de soude combinée avec du jus de citron). Mélangez le tout.

Fouetter les blancs d'œufs et incorporer soigneusement à la pâte. Mélangez à nouveau et laissez votre pâte reposer dans un réfrigérateur pendant 30 minutes.

Faire de petites boules à partir de la pâte (1.5-2cm de diamètre). Une boule constitue une moitié de « noix ».

Prenez une casserole spéciale pour les « noix » (ou des moules de cuisson). Graissez-la avec du beurre (seulement pour la première série de biscuits) et chauffez. Plus vous chauffez, meilleurs seront les gâteaux que vous obtiendrez. Placez les boules de pâte dans la casserole et faites frire 1,5 minutes de chaque côté.

Laissez vos biscuits refroidir pendant 15-20 minutes et commencez à assembler des « noix ». Placez une cuiller à café de lait condensé bouilli dans chaque moitié et assemblez-les.

Servez les « noix » avec du thé ou du café. Ces gâteaux peuvent facilement rester frais dans un réfrigérateur pendant une semaine. Mais n’attendez pas trop ! Bon appétit !

Si vous appréciez cette recette, essayez de cuisiner un autre dessert soviétique délicieux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies