Malgré une baisse des volumes, la Russie voit ses recettes de l'export pétrolier croître fortement

Site de forage pétrolier en République du Bachkortostan, Russie

Site de forage pétrolier en République du Bachkortostan, Russie

Zamir Ousmanov/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Au cours du premier semestre 2021, la Russie a accru de 21,5% ses recettes issues de l’exportation de pétrole par rapport à la même période l’an passé, informe TASS, s’appuyant sur les données du Service fédéral des douanes. Le montant en question s’élève ainsi à 47,63 milliards de dollars.

Pourtant, le volume d’or noir livré à l’étranger a quant à lui baissé de 11,8%, passant à 88,2 millions de tonnes. Une chute s’expliquant par les limitations imposées par l’OPEP+.

En ce qui concerne le gaz naturel liquéfié, le constat est inverse : tandis que les volumes ont augmenté (+7,3% sur les six mois, pour atteindre 35,3 millions de mètres cubes), les revenus tirés apparaissent en déclin (-15,9%, atteignant 3,301 milliards de dollars).

Dans cet autre article, nous vous décrivions le bond spectaculaire des exportations russes de vaccins en 2021.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies