Société Générale voit ses bénéfices plus que doubler en Russie à l’issue du premier semestre 2021

Reuters

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le groupe français Société Générale, présent en Russie avant tout au travers de Rosbank, l’un des principaux établissements bancaires du pays, a vu ses bénéfices nets tirés de son activité sur ce marché depuis le début de l’année atteindre 83 millions d’euros, soit une multiplication par 2,3 par rapport à la même période en 2020, informe l’agence Prime.

Qui plus est, si l’on faisait abstraction des fluctuations des cours de change ainsi que des changements structurels au sein de l’entreprise, ce taux multiplicateur serait de 3,1. Par ailleurs, cette tendance semble s’accélérer au second trimestre 2021, les bénéfices nets du groupe s’y étant élevés à 50 millions d’euros, soit 7 fois plus que l’an dernier, et 10 fois plus si l’on ne tient pas compte des facteurs précédemment mentionnés.

À noter que ce phénomène s’inscrit sur fond de redressement de la situation globale de la firme, impactée par la crise. Ainsi, pour son activité mondiale, le géant français est passé de 1,59 milliard d’euros de perte au premier semestre 2020 à un bénéfice net de 2,253 milliards à l’issue des six premiers mois de l’année en cours.

Dans cet autre article, nous vous évoquions l’acquisition par Total de 10% de deux nouveaux sites du complexe gazier russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies