Réjouissant bilan pour Renault en Russie à l’issue du premier semestre 2021

Reuters

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le constructeur automobile français Renault a publié en ce vendredi son rapport d’activité semestriel mondial, faisant état de divers indicateurs encourageants concernant la Russie.

Tout d’abord, cette dernière demeure le deuxième marché de la société à travers le monde, avec 270 285 véhicules vendus au cours des six premiers mois, juste derrière la France (287 602), mais loin devant l’Allemagne, en troisième position (87 029). Ce résultat sur le marché russe représente une croissance de 40,66% en un an, le nombre d’unités écoulées au premier semestre 2020 y ayant été de 192 158. Un essor toutefois à relativiser, le secteur automobile ayant l’an dernier été fortement impacté par la crise pandémique. En réalité, une année auparavant, en 2019, Renault avait vendu en Russie quelque 238 617 voitures ; par conséquent, la hausse sur 2 ans se porte à un somme toute honorable taux de 13,27%.

Dans le détail, 200 219 de ces ventes ont été réalisées par la marque LADA, du constructeur russe AvtoVAZ, dont Renault est l’actionnaire unique aux côté de la compagnie étatique Rostec, et qui a enregistré une hausse de ses résultats de 41,1% à travers le monde et de 51% en Russie. La marque Renault a quant à elle écoulé 70 068 véhicules dans le pays, soit 36% de plus qu’en 2020. Au total, l’entreprise s’octroie donc 31% des parts du marché russe (23% pour LADA, 8% pour Renault), soit 0,8% de plus qu’à l’issue du premier semestre 2020.

Enfin, dans le top 10 des modèles automobiles les plus vendus de janvier à juin en Russie, quatre sont de marque LADA (Granta, Vesta, Niva et Largus VP, en 1e, 2e, 6e et 9e places respectivement) et un est issu de la gamme Renault (Duster, 10e rang).

Dans cet autre article, nous vous faisions part de la hausse spectaculaire des ventes de Peugeot en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies