Les cinq quartiers les plus huppés et chers de Saint-Pétersbourg

Legion Media
Résider à quelques pas des monuments culturels les plus précieux de la «capitale du Nord» de la Russie a un prix.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Triangle d'or et district central

Le Triangle d'or est un nom officieux de l’hyper-centre-ville qui se situe entre le quai de la rivière Fontanka, Nevski Prospekt et le fleuve Neva.

C'est le quartier le plus huppé et le plus prestigieux historiquement de la ville. Il suffit de dire que la place du Palais et le musée de l'Ermitage sont situés en son sein. Pourtant, d'innombrables monuments plus historiques - y compris la Maison du livre, le musée Fabergé et le jardin Mikhaïlovski - se trouvent également ici.

La zone attire principalement des touristes qui visitent la ville pour la première fois, mais aussi des investisseurs immobiliers et des résidents fortunés, qui souhaitent habiter dans le centre historique de la « capitale du Nord ».

Posséder un appartement ici est un rêve inaccessible pour la plupart des mortels, car un appartement de luxe typique dans le Triangle d'or peut coûter jusqu'à 400 millions de roubles ou 5 millions d’euros (environ 16 000 euros le mètre carré).

>>> La vie à Saint-Pétersbourg en quelques chiffres clefs

2. District Petrogradski

Le district Petrogradski est probablement le deuxième quartier le plus populaire de Saint-Pétersbourg parmi les touristes et les visiteurs qui découvrent la ville pour la première fois. Il est situé juste en face du Palais d'hiver, qui abrite le musée de l'Ermitage, de l’autre côté du fleuve. L'une des attractions les plus connues du quartier est la forteresse Pierre-et-Paul : la citadelle où est née la ville de Saint-Pétersbourg, construite en 1703 sur ordre de Pierre le Grand et utilisée plus tard comme prison par le gouvernement bolchevique.

Deux zones du district Petrogradski sont souvent considérées comme les plus prestigieuses et les plus chères : l'île Krestovsky et l'île Kamenny. Les résidents des complexes résidentiels haut de gamme situés ici profitent de l'intimité et de l'isolement dans des maisons de style campagnard, tout en vivant à distance de marche du centre-ville, un privilège qui a un prix : un appartement moyen de trois chambres peut y coûter près de 25 millions de roubles ou 317 000 euros (soit environ 2 500 euros le mètre carré).

3. District Kourortny

Le nom du district Kourortny (« kourort » signifie « station balnéaire » en russe) parle de lui-même. Il est situé le long de la rive nord du golfe de Finlande sur l'isthme de Carélie, une étendue de terre relativement large avec le golfe de Finlande d'un côté et le lac Ladoga de l'autre.

C’est un lieu de vacances populaire pour les touristes russes et finlandais. Il est situé plus loin du centre-ville, mais la distance a aussi ses avantages : plages de sable fin, résidences privées isolées - et beaucoup d'air frais.

Repino, Komarovo et Leninskoïe sont considérés comme les zones les plus huppées du district. Il y a beaucoup de domaines de campagne luxueux qui peuvent coûter jusqu'à 159 millions de roubles ou 2 ​​millions d’euros.

>>> Un Français dans la capitale des tsars: «Pour vivre à Saint-Pét' il faut avoir le cœur bien attaché»

4. District Admiralteïski

Le district Admiralteïski (« de l’amirauté ») est encore un autre quartier du centre-ville. Il est adjacent au district central et abrite des monuments culturels de Saint-Pétersbourg comme le palais Ioussoupov, le théâtre Mariinsky, l'opéra de chambre de Saint-Pétersbourg, le monument du Cavalier de bronze et, peut-être le plus important, la cathédrale Saint-Isaac.

Vivre ici est très prestigieux. Par exemple, un appartement de six pièces dans une maison historique construite en 1880 se vend 120 millions de roubles ou 1,5 million d’euros, bien qu'il existe des options moins chères sur le marché, ainsi que des appartements encore plus onéreux.

5. District Vassileostrovski

Ce quartier de Saint-Pétersbourg est sans doute le plus abordable de tous ceux répertoriés ici. Bien qu'il soit situé à proximité du centre-ville, les prix de l'immobilier sont plus démocratiques que dans d'autres quartiers centraux de la « capitale du Nord » de la Russie.

Néanmoins, le quartier est célèbre pour ses institutions culturelles comme la Kunstkamera, le musée d'art moderne Erarta, le palais Menchikov et l'université d'État de Saint-Pétersbourg.

Les appartements compacts mais à la mode avec trois ou quatre chambres se vendent entre 18 millions (228 000 EUR) et 22,5 millions de roubles (285 000 EUR).

Dans cet autre article découvrez dix bâtiments de Saint-Pétersbourg stupéfiants de l'intérieur.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies