Pas de crise pour le luxe: l'immobilier d'élite a le vent en poupe à Moscou

Gratte-ciels de Moscow-City.

Wholesale of Void / Visual Hunt
Le marché de l’habitat premium a connu une sensible hausse depuis le début de l’année.

1,2 milliard de dollars, tel est le montant investi au cours du premier semestre 2019 tant par des Russes que des étrangers dans l’immobilier de luxe à Moscou, soit une hausse de 5% par rapport à la même période l’an dernier, rapporte le journal RBC, s’appuyant sur une étude de la société Savills.

Après analyse du marché, cette dernière a constaté qu’une transaction immobilière sur dix dans ce secteur premium concernait un bien dont la valeur dépassait le million de roubles au mètre carré (14 166 euros). Le prix moyen des appartements d'élite neufs a ainsi atteint les 1,7 million de dollars, contre 2 millions pour ceux d’occasion.

Si 644 logements de cette catégorie ont trouvé acquéreur entre début janvier et fin juin, ce sont par ailleurs quelque 70 d'entre eux qui ont été acquis pour un montant supérieur à 3 millions de dollars, dont 20 dépassant même le seuil des 5 millions. Enfin, cinq appartements ont été achetés pour la coquette somme de 10 millions de dollars chacun.

« L’augmentation du nombre de transactions dépassant le million [de dollars] s’explique par le nombre de millionnaires en dollars dans notre pays, dont le rythme de croissance en Russie est l'un des plus élevés au monde », a commenté Dmitri Khaline, co-dirigeant de la filiale russe de Savills.

À noter que la superficie moyenne des biens dont le prix d’achat s’élève à plus d’un million de dollars est de 150m² dans le neuf, et de 182m² dans l’occasion.

Dans cet autre article, nous vous faisons visiter en image les logements et établissements les plus onéreux de la capitale russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies