Chocolats et sucreries: en 2018, 30% de croissance pour les exportations russes vers l’Afrique

Anar Mavsunov/Sputnik

En 2018, la Russie a vu la valeur de ses exportations de sucreries et chocolats vers l’Afrique augmenter d’un tiers, a annoncé l’Association russe des entreprises de l’industrie de la confiserie (ASKOND), citée par la presse.

« À l’issue de l’année 2018, le volume des livraisons de la production de la confiserie russe vers l’Afrique s’est porté à 2 800 tonnes, soit 26,9% de plus qu’en 2017. En termes pécuniaires, les exportations vers l’Afrique l’an dernier ont crû de 30,5%, pour atteindre les 7,3 millions de dollars », a en effet déclaré au site d'information News.ru Viatcheslav Lachmankine, directeur de l’ASKOND.

Selon lui, si les professionnels russes de ce secteur se contentent aujourd’hui surtout d’observer le marché africain, ce dernier pourrait dans un avenir proche devenir particulièrement attractif pour eux ; un avis soutenu par Elizaveta Nikitina, directrice  du Centre russe d’étude du marché de la confiserie.

>>> Depuis 2010, les exportations de la Russie vers l’Afrique ont presque triplé

« Le Maroc, l’Égypte, l’Algérie, ainsi que les pays du Moyen-Orient sont de bons marchés d’écoulement. Un grand rôle est joué par le facteur du prix : les sucreries russes ne sont pas chères, tout en étant de haute qualité. Dans les conditions du canal de livraisons établi, les exportations vers les pays d’Afrique laissent entrevoir des perspectives », a-t-elle affirmé à News.ru.

À noter que, traditionnellement, les exportations de la production russe sont majoritairement tournées vers les pays de l’ex-URSS. La forte chute du cours du rouble en 2014 a cependant permis le développement de ses livraisons vers d’autres marchés, principalement la Chine, qui s’impose aujourd’hui comme le deuxième plus gros importateur de chocolats russes. L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis figurent eux aussi dans le top 10 des clients de la Russie en matière de sucreries.

Au total, ce sont ainsi quelque 530 250 tonnes de friandises qui ont été exportées au cours de l’année dernière, pour un montant de 1,14 milliard de dollars. Des résultats qui devraient cette année encore afficher une hausse de 10-15%.

Dans cet autre article, nous vous présentons les chocolats et sucreries les plus célèbres de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies