Depuis 2010, les exportations de la Russie vers l’Afrique ont presque triplé

Reuters

Entre 2010 et 2017, la valeur des exportations de la Russie vers l’Afrique a quasiment été multipliée par trois, révèle l’agence d’information TASS, s’appuyant sur les propos de Vladimir Padalko, vice-président de la Chambre russe de commerce et d’industrie.

« Selon les données du Service fédéral des douanes de Russie, de 2010 à 2017 le volume total des exportations russes vers l’Afrique a presque été multiplié par trois, de 5,1 à 14,8 milliards de dollars », a-t-il en effet assuré, ajoutant que le continent africain avait été la seule région à avoir, entre 2014 et 2017, affiché une hausse significative de ses importations en provenance de Russie, une différence chiffrée à 5,4 milliards de dollars.

>>> La Russie double les États-Unis dans les exportations vers l'Europe de gaz naturel liquéfié

À noter que sur les neuf premiers mois de 2018, ces transactions se sont élevées à un montant de 12,6 milliards de dollars.

« Les exportations vers les pays d’Afrique pourraient devenir l’un des facteurs du développement de secteurs précis non liés aux matières premières, et notamment la production d’équipement ferroviaire, agro-industriel, et de transports, la production agricole, ainsi que des technologies médicales, radio et numériques, a-t-il poursuivi. À ce jour, les groupes de marchandises russes les plus prisées sont les produits alimentaires, les matières premières agricoles, les minerais, la production de l’industrie chimique, les voitures, l’équipement, les moyens de transport ».

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment la Russie est devenue l’un des principaux exportateurs d’armes au monde.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies