Après l’Égypte, l’Algérie futur acquéreur des avions de chasse russes MiG-29M/M2?

Vitaly V. Kuzmin

La Russie et l’Algérie mènent actuellement des négociations au sujet de l’achat d’une escadrille de 14 chasseurs MiG-29M/M2, pour un total de 700-800 millions de dollars, rapporte le journal Kommersantcitant des sources du secteur de la coopération technico-militaire.

Une délégation militaire algérienne a en effet assisté au forum international Army-2018, s’étant déroulé du 21 au 26 août dans la région de Moscou. C’est dans ce cadre que le colonel-général Alexandre Fomine, adjoint du ministre russe de la Défense, s’est entretenu à ce sujet avec le général Mustapha Debbi, directeur du département d’approvisionnement militaire d’Algérie.

Le Mikoyan MiG-29M, avion multirôle de génération 4+ développé au milieu des années 80 en URSS, permettra ainsi à l’Algérie de remplacer ses MiG-29S et MiG-29UB importés d’Ukraine et de Biélorussie.

Lire aussi : GLONASS: l’armée algérienne prochainement guidée par l’équivalent russe du GPS

À noter par ailleurs que l’Algérie s’impose comme l’un des principaux importateurs de matériel militaire aérien russe, l’aviation algérienne disposant d’ores et déjà de 58 chasseurs Su-30MKA, de 14 hélicoptères Mi-26T2, et recevant progressivement les 42 hélicoptères Mi-28NE commandés en 2013.

Il y a deux ans, en août 2016, l’Égypte et la Russie se sont également accordées sur une livraison de 46 appareils de ce type d’ici 2020.

Dans ce second article, nous vous expliquons pourquoi des avions de chasse russes atterrissent parfois sur des routes de campagne.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies