Traditions et présages de la Chandeleur russe

Tout le monde connaît le jour de la Marmotte, une tradition chère au cœur des Américains célébrée le 2 février, soit le jour de la Chandeleur. Or, la Russie, où la « Présentation du Christ au Temple » est célébrée le 15 février, a aussi de quoi étonner dans ce domaine.

<em>Mardi Gras. Les adieux à l'hiver. Russie, XVIIe siècle</em> de  Simon Kozhin. Source : wikipedia.orgMardi Gras. Les adieux à l'hiver. Russie, XVIIe siècle de Simon Kozhin. Source : wikipedia.org

Il existe un jour de l’année où tous les vœux sont exhaucés ; c’est au moins ce qu’affirme une ancienne tradition slave liée à la Chandeleur. En Russie, pays où les fêtes religieuses sont observées selon le calendrier julien, ce jour tombe le 15 février.

Et tout comme beaucoup d’autres traditions orthodoxes, cette célébration commémorant la présentation du bébé Jésus au temple et sa rencontre avec le vieillard Siméon a conservé l’empreinte des rites païens. 

Chez les Slaves préchrétiens, le 2 février (le 15 selon le calendrier julien) marquait le jour de la « rencontre entre l’hiver et le printemps ». Une riche série de coutumes s’est tissée autour d’une journées si importante. Il n’est pas difficile de deviner que la plupart de ces dernières étaient liées à la glorification du Soleil et aux présages saisonniers. En voici quelques-uns. 

Traditions de la Chandeleur orthodoxe 

Poupée d​e paille 

Le jour de la Chandeleur, les anciens Slaves vénéraient le Soleil : les rituels célébrés en ce jour par les prêtres saluaient l'astre lumineux et conviaient la chaleur ; et lorsque le Soleil passait au zénith, ils brûlaient une poupée de paille.

Appelée Erzovka, elle était ornée de rubans et de fleurs et incarnait l’esprit du feu et de l’amour. Les Slaves croyaient que ce rite aidait à chasser le froid et à approcher le printemps avec ses récoltes abondantes. 

Crêpes et bonne humeur 

Et les crêpes, demanderez-vous ! Bien sûr, quel retour du printemps sans ce délice, dont la forme ronde et la couleur rappellent le Soleil. Or, il était strictement interdit de manger les crêpes cuites en ce jour avant la tombée de la nuit. Il était par ailleurs proscrit d’être triste en ce jour : Yarilo, dieu du soleil, de l’amour et de la fécondité, n’offrait sa bonté qu’à ceux et celles qui lui réservaient un accueil chaleureux. 

Présages de la Chandeleur 

L’ambiance festive offrait donc un tableau des plus vivants : sauts par-dessus le feu, poupée de paille, crêpes. Mais, comme nous l’avons dit, il existe une série de présages annonçant le printemps. 

Le dégel en ce jour annonce un printemps précoce et doux, tandis qu’une journée calme et nuageuse prédit une riche moisson de blé et de fruits. Le gel en ce jour augure une saison estivale froide et morose. 

Si la nuit de la Chandeleur le ciel est couvert d’étoiles, cela signifie que le printemps sera tardif.

Si à l’aube du jour de la Chandeleur le soleil sort des nuages, le gel ne reviendra plus avant l’hiver prochain.

De longues stalactites de glace accrochées au rebord d'un toit promettent d’abondantes moissons de maïs. Quant au vent, il prédit des frutis en abondance. 

Si en ce jour un moineau boit dans une flaque, c’est que le printemps arrive à grands pas.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.