En images: dix joyaux de la «réserve spéciale» du Musée historique de Moscou

Service de presse
Le fonds spécial du célèbre musée situé sur la place Rouge contient des bijoux uniques des Romanov et de la noblesse russe, fabriqués par les meilleurs joailliers du pays.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Depuis près d'un siècle et demi, la place Rouge de Moscou est ornée du majestueux bâtiment du Musée historique, spécialement construit pour abriter les trésors nationaux. En 1905, une « réserve spéciale », le Fonds des métaux précieux, a fait son apparition sous son toit.

Aujourd'hui, il contient plus de vingt-sept mille articles : effets personnels des tsars et des membres de la famille impériale, bijoux, récompenses, ostensoirs et icônes en riza d’or ou d'argent.

>>> Fabergé... et les autres: ces joailliers qui fournissaient les tsars

Beaucoup de ces objets ont non seulement une valeur historique unique, mais sont également des chefs-d'œuvre d'importance mondiale. Parmi eux, se trouvent les travaux des meilleures entreprises de joaillerie russes, qui ont exécuté des commandes pour la cour impériale : Karl Fabergé, Ignati Sazikov, Ivan Khlebnikov, Pavel Ovtchinnikov. Le Fonds possède également une collection de bijoux réalisés par de grands maîtres joailliers européens.

Voici quelques-uns des trésors de la « réserve spéciale » du Musée historique fabriqués à partir de métaux et de pierres précieuses.

Broche. Saint-Pétersbourg, années 1880
Broche. Moscou. Fin du XIXe siècle
Broche. Moscou. 1890-1898
Décoration pour une coiffe, Arkhangelsk, XVIIe siècle
Bracelet manchette. Entreprise de joaillerie d'Ivan Tchitchelev. Moscou. Dernier quart du XIXe siècle
Broche-médaillon. Entreprise de joaillerie d'Ivan Tchitchelev. Moscou. Années 1880
Gobelet. Atelier d'Edouard Schramm. Saint-Pétersbourg. Années 1890-1898
Montre de poche. France, Paris. Fin du XVIIIe siècle
Couronne. Suède. XVII-XVIIIe siècles
Un gobelet avec base en bois. Premier quart du XVIIIe siècle

Dans cet autre article, admirez des bijoux des tsars conservés au Fonds des diamants du Kremlin.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies