En images: les attributs les plus précieux des tsars russes 

Musées du Kremlin de Moscou
Le Palais des Armures est le principal trésor des musées du Kremlin de Moscou. Les attributs du pouvoir suprême des souverains russes du XIVe au XVIIe siècles, des trônes, des icônes, des sceptres et des orbes, sont conservés entre ses murs. En outre, vous pouvez désormais admirer ces œuvres dans un livre publié par le musée.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Bonnet de Monomaque

Probablement la plus célèbre des coiffes de cérémonie des tsars russes, en or, émeraudes, rubis, magnalumoxite et perles, garnie de fourrure de zibeline. La plupart des experts sont enclins à croire que c’était un cadeau du khan ouzbek de la Horde d'or au prince Ivan Kalita de Moscou, et qu’elle a été créée par des bijoutiers de la Horde d'or à la fin du XIIIe siècle.

Le bonnet a été nommé d'après une légende de la fin du XVe siècle, selon laquelle il s'agissait d'un cadeau de l'empereur byzantin au prince de Kiev Vladimir Monomaque.

Icône-reliquaire de la Sainte Croix 

Cette icône dorée renferme une croix précieuse faite à partir du bois de la Sainte Croix au XIe siècle, et un médaillon comportant l'image de la Vierge (objet appelé « panagia ») avec trois pierres issues du Saint-Sépulcre et de son couvercle.

Elle a été apportée à Moscou sous Boris Godounov au début des années 1600. La croix a été utilisée lors des couronnements à partir de 1547. 

Trône

Le magnifique trône en plaques d'or incrustées de rubis, de turquoise et de tourmalines appartenait au tsar Boris Godounov, et a été immortalisé dans le célèbre opéra du même nom de Modest Moussorgski.

Fabriqué par des artisans iraniens, c'était un cadeau de Shah Abbas Ier qui a servi pendant près de deux siècles.

Sceptre

Il s'agit de l'un des sceptres du Palais des armures du musée, qui a été utilisé pour couronner Michel Ier en 1613.

Cet objet précieux a été créé dans le style de la fin de la Renaissance par les maîtres d'Europe occidentale.

Orbe

La paire d’objets sceptre - orbe a également été réalisée en Europe occidentale au début du XVIIe siècle.

Dans la partie supérieure, l’orbe est orné de reliefs avec des scènes de la vie du roi biblique David.

L'orbe est décoré de grosses pierres - diamants, émeraudes, rubis et saphirs.

Chaîne

La chaîne en or composée de 88 anneaux appartenait au premier représentant de la dynastie Romanov - le tsar Michel Ier.

Une inscription est gravée sur chaque anneau ; tous ensembles, ils constituent un texte unique, dans lequel, entre autres, figure une prière à la Sainte Trinité et une liste complète des terres qui appartenaient alors à la Russie.

Croix pectorale avec chaîne

La croix en diamants a été réalisée dans les ateliers du Kremlin en 1662 et faisait partie de la panoplie d’apparat du souverain.

Elle contient un secret - au centre se trouve une autre croix amovible plus petite.

Bonnet de Monomaque de la deuxième tenue

Après la mort du tsar Fédor III sans enfant en 1682 à la suite des intrigues des boyards, le trône a été temporairement divisé en deux pour ses jeunes frères Ivan et Pierre.

Lors de la cérémonie d’accession au trône, Ivan, 15 ans, « en mauvaise santé physique et psychique », a obtenu le bonnet de Monomaque (n°1 sur notre liste), et pour Pierre (le futur Pierre le Grand), 10 ans, on en a réalisé une réplique tout aussi précieuse.

Double trône

Pour Ivan et Pierre, les ateliers du Kremlin ont réalisé ce double trône insolite en argent.

Dans sa structure luxueuse aux accents baroques, il y a aussi un troisième siège secret avec une fenêtre - il est caché derrière la place du tsar Pierre, 10 ans. Ce siège secret était destiné à un mentor.

Coiffe en diamants 1687

Cette coiffe de cérémonie appartenait au tsar Ivan V, frère de Pierre le Grand, qui a régné de 1682 à 1696. Fait curieux, elle a été réalisée dans les ateliers du Kremlin à partir de bijoux et de diamants d'anciens dirigeants.

L'album « Insignes d’État du tsarat de Moscou », consacré aux trésors du Palais des Armures, a été publié en anglais par la maison d'édition du Musée du Kremlin de Moscou.

Dans cet autre article découvrez dix objets de Fabergé et d'autres bijoutiers des tsars rarement exposés.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies