Ces designers russes ayant fait du plastique recyclé leur matériau de création

Musée du design de Moscou
La tendance consistant à confectionner des vêtements et accessoires à partir de matériaux recyclés est arrivée en Russie il y a seulement quelques années, mais plusieurs marques locales, se voulant plus vertes, ont d’ores et déjà rejoint cette vague.

Go Authentic, par Olga Glagoleva

Olga Glagoleva a étudié au Central Saint Martins College of Art and Design, à Londres, et a lancé sa marque Go Authentic en 2014. Elle est considérée comme la première marque éco-orientée de Russie.

Olga achète des matières plastiques recyclées en Chine, car elles ne sont pas encore produites en Russie. Elle modifie également des vêtements vintages et passe de nombreuses heures à broder à la main, une tendance en vogue dans le pays.

Go Authentic fait également la promotion d'autres initiatives écologiques. Par exemple, donnez-leur cinq bouteilles en plastique vides et vous bénéficierez d'une remise de 20% sur leurs vêtements.

Plasticdoom, par Galina Larina

Pour créer des accessoires, des vêtements et de la décoration intérieure, la marque Plasticdoom de Galina Larina utilise des sacs en plastique.

Galina confectionne elle-même ces objets à la maison : les sacs sont fondus (en utilisant un fer à repasser par-dessus du papier calque) et collés ensemble. Larina est non seulement designer (et illustratrice), mais aussi militante écologique. L'objectif principal de la marque est donc de préconiser une consommation consciente et une attitude responsable à l'égard des ressources naturelles.

Lire aussi : Quand l’URSS s’impose comme source d’inspiration de célèbres créateurs de mode contemporains

Ekaterina Lukyanova

Ekaterina Lukyanova s’impose d’ores et déjà comme une artiste bien établie, avec plus de 120 expositions à son actif.

S'intéressant à l'éco-culture depuis 2016, elle est à l’origine d’une ligne de bijoux conçus à partir de bouteilles en plastique recyclées. Le résultat est ainsi une gamme de colliers, broches et bracelets transparents, très légers, mais incroyablement élégants.

POLYARUS, par Alexandra Polyarus

Tout le monde est familier du thème de la collecte et du recyclage des détritus ménagers, mais rares sont ceux qui pensent aux déchets, par exemple, de l'industrie automobile ou de la publicité. Ceintures de sécurité, caméras pour voitures/vélos, bannières publicitaires, et bien d’autres constituent la matière première des sacs et sacs à dos d’Alexandra, qu’elle fabrique depuis plus de cinq ans. La devise de sa marque est « Recycle ton esprit ».

À titre d’exemple, la Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie a engendré la production de 2 000m² de bannières publicitaires. Or, après qu’elles ont perdu leur utilité, POLYARUS, en collaboration avec Adidas, les a transformées en sacs de course branchés.

Lire aussi : Comment Lénine, Yves Saint Laurent et Christian Dior ont posé les fondations du design soviétique

Bulyash Todaeva

Le principal intérêt de la designer Bulyash Todaeva est l’aspect industriel du recyclage. Pour son projet de fin d’études à l'Académie des arts et de l'industrie Stroganov, à Moscou, elle a par conséquent développé de l’équipement destiné au recyclage des déchets plastiques.

Bulyash a ensuite présenté une maquette de son système lors de diverses expositions, ainsi que les résultats d’expérimentations de création avec du plastique recyclé, notamment des tabourets, des ceintures, et des installations sculpturales.

Certaines des marques de notre liste participeront à une exposition de grande envergure organisée par le Musée du design de Moscou à Nijni Novgorod et Perm (respectivement à 402 et 1 156km à l’est de Moscou). L'objectif du projet est de changer l’attitude de la société à l'égard du plastique et de sa réutilisation.

« La plupart des designers voient le plastique comme un matériau offrant des possibilités quasi illimitées pour une grande variété de produits, des bijoux aux installations d’art », explique Olga Droujinina, directrice du développement du Musée du design de Moscou.

L'exposition « Le plastique fantastique » se déroulera jusqu'au 29 septembre 2019 à l'intérieur de l'Arsenal du Kremlin de Nijni-Novgorod et jusqu’au 15 septembre au Musée d’art contemporain PERMM, à Perm. Elle sera également présentée à Moscou en octobre.

Dans cet autre article, nous vous présentons des marques de cosmétiques russes et écoresponsables.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies