La Russie souhaite, elle aussi, s’engager dans la guerre contre le plastique à usage unique

Pavel Lisitsin/Sputnik

Emboitant le pas de l’Union européenne en matière de lutte contre le plastique, la Russie envisagerait la possibilité d’une interdiction de la vaisselle à usage unique, rapporte l’agence de presse RIA Novosti, s’appuyant sur les propos du ministre des Ressources naturelles et de l’Écologie, Dmitri Kobylkine.

« Le ministère des Ressources naturelles et de l’Écologie est, avec différents pays, pour la diminution de la pollution de l’environnement. Nous soutenons la tendance mondiale pour la réduction de l’utilisation du plastique. Et je suis sûr que nous allons dans ce sens. Beaucoup de grandes chaînes de magasins nous soutiennent déjà. Et nous nous préparons à une limitation, il faut du temps, pour prendre conscience et accepter », a-t-il en effet déclaré.

>>> Prise de conscience: les Russes sont-ils prêts à trier et recycler leurs déchets?

Si aucun délai n’a pour l’instant été précisé, le premier ministre Dmitri Medvedev avait dès mars dernier confié que la Russie acterait elle aussi tôt ou tard cette interdiction. Peu après, c’était au tour d’un député de la Douma d’État (Chambre basse du Parlement russe) de proposer le bannissement des sacs plastiques à partir de 2025.

Pour rappel, le Parlement européen a, fin mars, décidé de prohiber les articles plastiques à usage unique tels que les couverts, assiettes, pailles cotons-tiges, ou encore tiges de ballons, à compter de 2021.

Dans cet autre article, nous vous présentons sept habitudes soviétiques que l’on pourrait aujourd’hui qualifier d’écologiques, et donc à adopter au plus vite.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies