Blonde et hilarante: une illustratrice russe fait fureur sur la Toile grâce à ses BD

Comicada

« Oui, je suis blonde, si vous vous interrogez à propos de ma couleur de cheveux », déclare Anastasia Ivanova, l’artiste se cachant derrière l’amusante série de bandes dessinées Comicada, sur Instagram.

L’héroïne de cette dernière est une blonde maligne et enjouée évitant les obstacles de la vie avec grâce et ironie. Il est d’ailleurs difficile de ne pas faire le parallèle entre ce personnage et sa créatrice, dont l’amour pour les chats se reflète dans ses réalisations.

« Ces bandes dessinées ne parlent pas des blondes, mais de l’autodérision, du sarcasme, de la capacité à rire des difficultés de la vie », confie Ivanova.

La jeune femme préfère cependant rester loin des projecteurs et souhaite que ses personnages aient leur propre vie et ne soient pas associés à elle.

C’est pourquoi l’on connait si peu d’Anastasia : elle est blonde, a un chat, vient de la ville de Tcheliabinsk (sud de l’Oural), a travaillé comme illustratrice durant sept ans. Et c’est tout.

Si cette blonde est la figure centrale de son œuvre, Ivanova fait également de temps à autre apparaître des personnages masculins, qui sont d’ailleurs parfois des hybrides hommes-chats.

Le reste du temps, lorsqu’elle ne caresse pas la chevelure de parfaits inconnus, l’héroïne joue avec son adorable matou, prévoit un voyage de rêve en France et consomme du café d’une manière qui pourrait inquiéter les nutritionnistes.

« Nous allons nous envoler pour Paris ».
« On boira du café avec des croissants ! »

Cet art distrayant et plein de malice est en outre un moyen pour Ivanova de se faire un peu d’argent, puisqu’il est possible d’acquérir différents objets (horloges, t-shirts, tasses, coussins…) ornés de ses illustrations par le biais de sa boutique en ligne.

Dans cet autre article, découvrez comment un scénariste moscovite a eu l’audace de présenter son CV sous forme de bande dessinée.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies