Comment maîtriser les verbes russes de mouvement, démon des étudiants étrangers?

Irina Baranova
Ils sont la cause de nombreux maux de crâne, mais pas de panique, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir au sujet de идти, ехать et autres verbes haïs par les russophones débutants.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

En russe, il existe de nombreux verbes de mouvement, chacun d’entre eux étant décliné en deux formes, en fonction de la situation et du contexte. Pour utiliser ces verbes en conversation, il est nécessaire de bien les distinguer.

Les deux types de verbes de mouvement

Les cinq paires les plus communes sont :

Идти-ходить (aller à pied)

Ехать-ездить (aller grâce à un moyen de transport)

Бежать-бегать (courir)

Лететь-летать (voler)

Плыть-плавать (nager)

Pour expliquer comment les utiliser, nous prendront « идти » et « ходить » en exemples.

Au présent

Deux paramètres sont à prendre en compte pour choisir le bon verbe :

1) La fréquence de déplacement (si l’on effectue un trajet une fois ou régulièrement)

Я иду в магазин – Je vais au magasin (là, tout de suite)

Я хожу в магазин – Je vais au magasin (une habitude, peut être suivi par « deux fois par semaine »)

2) La direction

Я иду по парку – Je marche dans le parc (dans une direction précise, on pourrait traduire par « je traverse le parc pour aller … »)

Я хожу по парку – Je marche dans le parc (sans direction précise, une simple promenade)

Au passé et au futur, cet aspect reste le même, comme le prouvent ces exemples :

Au passé

Когда я шёл в магазин ... – Pendant que j’allais au magasin (une fois dans le temps, la suite peut être « j’ai rencontré un ancien ami »)

Когда я ходил в магазин ... Quand j’allais au magasin (Habitude, maintenant cette personne ne va peut-être plus au magasin, mais uniquement au marché)

Я вчера шёл по парку – Je suis passé hier par le parc (dans une direction précise)

Я вчера ходил по парку – Je marchais hier dans le parc (me promenais)

Attention : Si vous souhaitez dire que vous avez été quelque part, par exemple au théâtre, et que vous en êtes donc revenu, il convient d’utiliser la seconde forme, « ходить » (et « ездить » si par un moyen de transport).

Вчера я ходил в музей – Hier, je suis allé au musée.

В прошлом году я ездил в Казань – L’an dernier je suis allé à Kazan (en voiture, train …).

Lire aussi : Sept raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais apprendre le russe

Au futur

Когда я буду идти в магазин ... – Quand j’irai au magasin (une fois précise, peut être suivi par « je te passerai un coup de fil »)

Когда я буду ходить в магазин ... – Quand j’irai au magasin (habitude, peut être suivi par « je longerai toujours la rivière »)

Я завтра буду идти по парку – Demain je passerai par le parc (pour aller quelque part de précis)

Я завтра буду ходить по парку – Demain je marcherai dans le parc (sans destination précise, me promènerai)

Attention : Tout comme en français, il est possible d’utiliser le présent pour évoquer l’avenir proche :

Сегодня я иду в ресторан – Aujourd’hui je vais au restaurant

L’ensemble de ces règles sont valables pour les cinq paires de verbes présentées précédemment.

Distinction entre « идти » et « ехать »

Si, en français, « aller » est utilisé dans tous les cas, en russe, il est absolument nécessaire de faire la distinction entre ces deux verbes, sans quoi des incompréhensions et quiproquos peuvent survenir.

Ехать-ездить désigne toujours un trajet effectué par le biais d’un moyen de transport.

Я еду в музей – Je vais (en bus par exemple) au musée.

Идти-ходить signifie au contraire « aller à pied ».

Я иду в музей – Je vais (à pied) au musée.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi la langue russe semble un peu effrayante aux yeux des étrangers.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies