Sept astuces pour apprendre la langue russe à votre enfant

Legion Media
Assimiler une nouvelle langue n’est pas une tâche aisée, il est donc important de sortir des sentiers battus et de redoubler d’ingéniosité pour atteindre ce but. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il est question des enfants, pour qui l’aspect ludique est primordial. Russie Beyond vous livre ses meilleurs conseils.

Que vous soyez un russophone résidant à l’étranger ou un étranger souhaitant élever un jeune polyglotte, il existe de multiples façons pour que les familles enseignent, au minimum, une seconde langue à leurs enfants, aussi complexe soit-elle que le russe.

La clef du succès est de rendre le processus d’apprentissage divertissant et excitant tout en intégrant le russe dans la vie quotidienne et en utilisant le plus possible les méthodes suivantes.

1. Parlez russe

Si vous-mêmes parlez russe et que votre enfant est âgé de moins de six ans et continue encore d’apprendre sa langue maternelle, il est possible de lui permettre de devenir bilingue, puisqu’ils sont à cet âge-là de véritables éponges. Une règle simple peut ainsi être mise en place : « un parent, une langue ». De cette manière, votre enfant pourra aisément distinguer les deux langues et les apprendre simultanément.

Lire aussi : BOТCH rVF 260602 et Viagra: les 9 pires prénoms jamais attribués en Russie

Même si votre enfant est plus âgé ou que le rendre bilingue n’est pas votre objectif, il n’y a rien de plus efficace qu’une pratique orale quotidienne pour l’aider (et cela vaut également pour les adultes) à se familiariser avec une autre langue.

2. Embauchez une nourrice russe

Un autre moyen de favoriser la communication en russe est d’employer un tuteur ou une nourrice qui, en plus de s’en occuper, assurerait son apprentissage du russe en conversant le plus possible dans cette langue.

Autre alternative, vous pouvez également remettre votre enfant à une crèche/garderie russophone s’il en existe une près de chez vous, ou côtoyer des familles russophones pour qu’il soit sensibilisé à cette autre langue.

3. Essayez les cours en ligne et DVD

Naturellement, vous trouverez en ligne et en format DVD d’innombrables leçons de russe pour enfants de tous âges. Un programme comprenant la grammaire et le vocabulaire nécessaires offrira au votre de solides bases pour un apprentissage ultérieur plus approfondi. DinoLingo et PetraLingua en sont de bons exemples proposant, respectivement, des cours ludiques pour les 3-7 ans et les 3-10 ans.

Lire aussi : Pas besoin de sous-titres: les dix meilleurs films d'animation courts venus de Russie

4. Combinez apprentissage avec jeux et activités

Votre enfant aime les livres de coloriage, fabriquer des trucs ou cuisiner ? N’hésitez alors pas à intégrer le russe dans ces activités. Vous pouvez par exemple faire l’acquisition de livres de coloriage comprenant des lettres et mots russes. Pourquoi d’ailleurs ne pas apprendre à votre enfant son nom en cyrillique en le représentant en LEGO ?

Vous pouvez même préparer des pancakes en forme de lettres russes, comme Natalia, auteur du blog Russian Step by Step for Children. Une fois par semaine, elle fait en effet des pancakes pour sa fille et réalise cette recette en russe, pour ensuite pratiquer l’orthographe et la lecture une fois ces mets cuits comme il se doit !

Rendez ce processus d’apprentissage aussi ludique et stimulant que possible, cela permettra à votre enfant de rester motivé et impliqué !

5. Regardez des dessins animés russes

Des classiques soviétiques aux films d’animations russes modernes, vous n’avez que l’embarras du choix en termes de personnages : Tchebourachka, Guéna le crocodile, ou encore Winnie l'ourson (la version soviétique). Ils aideront votre enfant à assimiler la langue tout en s’amusant. Les dessins animés sont en effet moins intimidants que les autres formes de médias et peuvent satisfaire les locuteurs de tous niveaux. Ils peuvent en outre occuper votre enfant un bon moment, ce qui devrait vous permettre de souffler un peu, alors pourquoi hésiter ?

Lire aussi : En quoi les écoles russes se distinguent-elles des françaises?

6. Lisez-lui des livres et poèmes, chantez-lui des chansons

Lire, écouter et chanter sont les meilleures façons d’apprendre une langue. Les poèmes de Korneï Tchoukovski (avec le cannibale Barmaleï et le bienveillant Docteur Aïbolit), les contes de fées populaires à propos de puissants bogatyrs et de ravissantes princesses, ainsi que les chansons folkloriques, tout cela peut aider votre enfant à mémoriser des mots et phrases et attiser son envie de poursuivre son apprentissage.

Keith Gessen, une rédactrice pour le New Yorker, se rappelle par exemple comment son enfant a fredonné une chanson russe pendant des jours en jouant aux LEGO, puis a prononcé sa première phrase en russe : « Ia guippopotam » (« Je suis un hippopotame »).

Lire aussi : Comment les Russes de France diffusent la langue de Pouchkine

7. Visitez la Russie

Vous avez d’ores et déjà mis en œuvre les conseils précédents pour immerger véritablement votre enfant dans la langue et la culture russes ? Il ne vous reste alors plus qu’une chose à faire : lui faire découvrir la Russie au plus près. Pourquoi ne pas vous lancer dans un voyage familial ou l’envoyer dans un camp de vacances d’été ?

Si vous aussi souhaitez apprendre ou perfectionner votre russe, voici une liste de films à regarder absolument pour mieux l’assimiler et mieux comprendre la culture du pays !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies