En images : Sept parcs de Moscou dédiés à la Victoire dans la Grande Guerre patriotique

Alexander Vilf/Sputnik
La capitale russe préserve soigneusement les souvenirs de l'exploit réalisé par le peuple soviétique dans la lutte pour la Patrie.

1. Parc de la Victoire sur le mont Poklonnaïa

« Poklonnaïa Gora » est l'un des endroits les plus populaires de Moscou : environ 10 millions de personnes le visitent chaque année.

Il est sacré pour les Moscovites : en 1812, sur la colline Poklonnaïa, Napoléon attendit en vain que les boyards viennent lui apporter les clés de la ville, comme cela avait été fait ailleurs.

À la fin des années 1940, il était prévu d'y ouvrir un monument en mémoire de la Grande Guerre patriotique, mais l'idée n'a été pleinement réalisée qu'en 1995.

À l'occasion du 50e anniversaire de la Victoire, célébré en 1995, un complexe commémoratif et le Musée central de la Grande Guerre patriotique ont été solennellement inaugurés dans le parc. De plus vous pouvez y voir des lieux de culte de différentes confessions.

>>> En images: Moscou durant la Seconde Guerre mondiale au travers de photographies d’archives

2. Parc du 70e anniversaire de la Victoire à Novyé Tcheriomouchki

Un nouveau parc est apparu dans ce quartier résidentiel du sud-ouest de Moscou en 2015. Auparavant, c’était un terrain vague, mais maintenant une allée des villes-héros y a été aménagée. Les installations le long du sentier pédestre racontent les événements de la Seconde Guerre mondiale, et on y trouve un amphithéâtre pour organiser des événements. Le long des sentiers, des arbres nommés en l’honneur d'anciens combattants ont été plantés.

3. Parc du 40e anniversaire de la Victoire à Zelenograd

L'un des plus beaux parcs de la capitale dédiés à la Victoire est situé à Zelenograd, un quartier excentré au nord-ouest de Moscou. Ici se trouve un monument au maréchal Konstantin Rokossovski, sous le commandement duquel, pendant l'hiver 1941, l'Armée rouge a combattu dans cette partie de Moscou, la protégeant de l'invasion des nazis.

Le parc est particulièrement impressionnant le soir : les sentiers le long de l'étang principal sont éclairés d’une façon particulière et semblent planer au-dessus de l'eau.

4. Place Talalikhine à Taganskaïa

Cette petite place au centre de Moscou est dédiée au pilote de génie Viktor Talalikhine. En 1941, cet as de 23 ans a été l'un des premiers pilotes d’URSS à réaliser un bélier aérien de nuit au-dessus de Moscou. 

Une stèle commémorative et une fontaine ont été érigées sur cette place, dont la base représente la médaille « Étoile de héros de l'Union soviétique ». La fontaine a été complétée par une installation en forme de chasseur I-16 - une copie de l'avion à bord duquel Talalikhine volait.

>>> Combien de citoyens soviétiques sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale?

5. Square des défenseurs du ciel à Krylatskoïé

Pendant la guerre, dans ce qui deviendrait le quartier de Krylatskoïé à l'ouest de Moscou, se trouvait une batterie antiaérienne. Ici, le 22 juillet 1941, des pilotes soviétiques ont abattu le premier bombardier fasciste.

À la mémoire des défenseurs du ciel, un monument se dresse sur le boulevard Ossenny : il représente une femme avec un enfant dans les bras, derrière laquelle sont visibles les contours d'un radar du temps de la guerre. De l’autre côté se trouvent les noms des unités de défense aérienne de Moscou.

6. Allée des vétérans à Marino

L'un des plus beaux sentiers de promenade, situé entre les quartiers de Marino et Lioublino, est l’Allée des vétérans, inaugurée en 2006. Le long de la promenade se trouvent des stands avec des photos des batailles pour Moscou et sept étoiles en l'honneur des villes-héros : Leningrad, Volgograd, Kiev, Sébastopol, Odessa, Moscou et Brest.

7. Place de la milice populaire à Khorochevo-Mnevniki

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des miliciens se sont rassemblés à cet endroit avant de se rendre sur front afin de faire leurs adieux à leurs proches pour la dernière fois. Beaucoup d'entre eux sont partis en sachant qu'ils avaient peu de chances de revenir du champ de bataille.

En mémoire de ces événements tragiques, un monument a été érigé : quatre soldats se rendent en première ligne pour défendre les accès à la capitale. Des panneaux d'information le long des sentiers familiarisent les visiteurs avec les héros de la milice populaire de Moscou. De nombreuses rues de la ville portent aujourd'hui leur nom.

Découvrez quelles unités de combat étrangères ont combattu les nazis aux côtés de l'armée soviétique dans cette autre publication

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies