En images: Moscou durant la Seconde Guerre mondiale au travers de photographies d’archives

Moscou face à la menace des raids aériens

Moscou face à la menace des raids aériens

Auteur inconnu/MAMM/MDF
Des hérissons tchèques, des aérostats et des équipements militaires, voici à quoi ressemblait la capitale de l'URSS pendant la plus dévastatrice des guerres.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Annonce du début de la Grande Guerre patriotique, le 22 juin 1941
La rue Gorki (aujourd’hui rue Tverskaïa), principal axe de Moscou, septembre 1941
Distribution de masques à gaz sur la place Maïakovski (aujourd’hui place du Triomphe), 1941
Aérostat sur la place Pouchkine, 1941
Chaussée de Mojaïsk, octobre-décembre 1941
Création de tranchées antichars en périphérie de Moscou, septembre-octobre 1941
Avion allemand abattu sur la place Sverdlov (aujourd’hui place du Théâtre), 1941
La station de métro Maïakovskaïa transformée en abri anti-aérien, 1941

Lire aussi : Avant-après, les rues de Moscou durant la Seconde Guerre mondiale et aujourd’hui

Place Maïakovski (aujourd’hui place du Triomphe)
Déchargement de rondins, 1941

« Les réserves vont au front », 1941
Hérissons tchèques dans le centre de Moscou
Épicerie Gastronome N°1 (Elisseïev), sur la rue Gorki (actuelle rue Tverskaïa)
Parade du 7 novembre 1941 sur la place Rouge en commémoration de la Révolution d’Octobre
Colonne de prisonniers de guerre allemands près de la gare de Biélorussie, à Moscou, 1944
Annonce de la Victoire. Place Rouge, le 9 mai 1945 à 13h55
Feu d’artifice de la Victoire, le 9 mai 1945
Gueorgui Joukov, maréchal de l’Union soviétique, sur son cheval durant la parade de la Victoire le 24 juin 1945

Dans cet autre article, découvrez comment les Soviétiques ont rendu le kremlin de Moscou invisible durant la guerre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies