Les cinq plus grandes représentations bouddhistes de Russie

Sandzhi Ubushiyev/TASS
Le bouddhisme n'est pas la première association qui vient à l'esprit lorsque l’on pense à la Russie. Pourtant, cette religion y a une longue histoire avec des centaines de temples et des régions où elle est majoritaire. Voici donc cinq étonnantes réalisations liées à cette foi aux quatre coins du pays.

Mantra en sanskrit en République de Touva

L'un des mantras bouddhistes les plus populaires, « Om mani padme hum » (son interprétation fait encore débat mais mot à mot il signifie « Hommage au joyau du lotus »), a été inscrit à l’aide de pierres sur le flan d’une montagne à proximité de Kyzyl, capitale touvaine, aux portes de la Mongolie. Il s’agit de la plus grande représentation d’un mantra de ce type au monde !

Mantra cyrillique en République de Bouriatie

Région voisine du Touva, elle aussi majoritairement bouddhiste, la Bouriatie est parsemée de temples et de lieux sacrés. Une autre représentation du mantra « Om mani padme hum » y a été créée en lettres cyrilliques dans le village d’Ivolguinsk, à quelques kilomètres d’Oulan-Oudé, la capitale bouriate. Cette bourgade abrite d’ailleurs un important monastère, cœur du bouddhisme en Russie.

Bouddha à flanc de falaise en République de Bouriatie

Cette représentation sculptée de Bouddha est la plus grande du genre en Russie (et l'une des plus hautes au monde), de par ses 33 mètres. Elle a été imaginée sur une falaise près de Baïan-Gol, en Bouriatie. Si le visage de Bouddha est habituellement orienté vers le sud, celui-ci regarde vers Moscou, et vise à apporter paix et harmonie à la Russie.

Statue de Bouddha en République de Kalmoukie

La Kalmoukie s’avère être la seule région bouddhiste d’Europe (à l’ouest de l’Oural). Dans la ville de Lagan, a tout récemment été inaugurée une statue en or qui, de par ses 12,5 mètres, s’impose à présent comme la plus haute statue de Bouddha sur le Vieux Continent.

Bouddha à Saint-Pétersbourg

La « Capitale du Nord » abrite une importante communauté bouddhiste, et les locaux appellent cette œuvre « Bouddha Graffiti». Avec des dimensions de 15x5 mètres, elle est située sur l'île Vassilievski (Prospect Maly, 69 bât. 1). L'aspect le plus intéressant de cette fresque est qu'il ne s'agit en réalité pas de Bouddha, mais plutôt d'une allégorie de la Terre Mère, et qu'elle a été peinte en 1990 par un groupe d'artistes américains et russes, tout un symbole au vu du contexte géopolitique d’alors.

Dans cet autre article, nous vous proposons une visite, en image, des régions bouddhistes de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies