À couper le souffle: les sept meilleures aires d'observation de Russie

Vous devrez gravir le plus haut gratte-ciel d'Europe, une colline et même un ancien clocher pour profiter des meilleurs paysages de Russie.

1. Moscow City à Moscou

C'est la terrasse d'observation la plus haute d'Europe et elle offre une vue panoramique sur l'ensemble de la ville. Ce pont spacieux avec des murs de verre géants est situé au 89e étage de la Tour de la Fédération du complexe d'affaires Moscow City de Moscou. Il y a de grandes chances que vous soyez en mesure de trouver votre lieu de résidence parmi les petits bâtiments dispersés au loin, peu importe à quelle distance il se trouve du centre.

Le pont abrite un restaurant, une boutique de souvenirs, une petite fabrique de glaces et un théâtre miniature qui organise une courte présentation animée sur Moscou.

En visitant le lieu au petit matin, vous ferez quelques économies, car une visite en journée coûte 1 200 roubles (16 euros environ).

Comment s'y rendre ? Prenez un métro jusqu'à la station Delovoï Tsentr (Centre d'affaires). Achetez les billets ici ou à une billetterie située au deuxième étage du centre commercial Afimall accessible depuis la station de métro. Billets en main, trouvez la Tour de la Fédération et demandez au personnel de vous escorter jusqu'au pont grâce à l'ascenseur le plus rapide que vous ayez jamais pris.

Lire aussi : Curiosités géographiques: en quoi la Russie est-elle si unique?

2. Cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg

En marchant près de la place du Palais, la principale attraction touristique de la ville, assurez-vous de prendre quelques minutes de plus pour visiter cette cathédrale emblématique; son toit offre la meilleure vue sur cette ville pleine d'histoire. Des billets séparés pour le pont d'observation peuvent être achetés à l'entrée de la cathédrale et les prix sont considérablement moins mordants qu'à Moscou.

Comment s'y rendre ? La cathédrale Saint-Isaac est l'une des principales attractions de la ville et elle est indiquée sur chaque carte. Elle est située à quelques pas de la place du Palais, juste à côté de l'hôtel Astoria. Commencez par la place du Palais et descendez l'avenue Admiralteïski jusqu'à la cathédrale sur votre gauche.

3. Tour d'observation sur la montagne Akhoun à Sotchi

Il s'agit seulement d'une tour de trois étages, mais elle offre une meilleure impressionnante étant donné qu'elle est construite au sommet d'une montagne. Les visiteurs pourront voir les montagnes majestueuses, Adler, le parc olympique, la mer Noire et son littoral, et même les montagnes de l'Abkhazie voisine. Tout cela pour un coût symbolique de seulement 100 roubles (moins d'un euro). Il y a aussi un parking gratuit où les habitants vendent du thé et des collations.

Comment s'y rendre ? Le moyen le plus sûr est de prendre un taxi. Le prix d'une course à sens unique ne doit pas dépasser 700-1 000 roubles (9,5 - 13,5 euros) depuis le centre de Sotchi.

4. Mamaïev Kourgan à Volgograd

En l'absence de hautes tours dans la ville, ce complexe commémoratif construit sur une colline offre la meilleure vue sur la ville et la Volga. Contrairement à une croyance répandue, il n'y a pas de pont d'observation à l'intérieur de la Statue de la Mère-Patrie. Pourtant, une belle vue s'ouvre du haut de la colline où se dresse le monument.

Comment s'y rendre ? Le Mamaïev Kourgan est l'attraction principale de la ville et est idéalement situé à côté du stade de Volgograd Arena.

5. Terrasse d'observation de la rue Sedov à Rostov-sur-le-Don

Ce pont au bord de la rivière n'est pas très haut, mais c'est un lieu de retraite confortable imaginé par les jeunes, les amoureux et les piétons occasionnels. La petite terrasse est entourée d'arbres et offre une très belle vue sur le fleuve Don.

Comment s'y rendre ? Le pont est situé juste en face du stade Rostov-Arena. Une promenade à travers le pont Vorochilovski depuis le stade prend 30 minutes à pied et seulement quatre minutes en voiture. À partir du pont Vorochilovski, tournez à droite sur la rue Sedov et vous trouverez le pont sur votre droite.

Lire aussi : Les douze merveilles de Russie: lorsque la nature est mère de toutes les beautés

6. Le clocher de la Cathédrale de l'Epiphanie à Kazan

Rouge, mince et élevé: il est impossible de croiser ce clocher sans remarquer sa structure frappante. La tour est l'un des plus hauts bâtiments du centre-ville, mais la vue n'est pas la seule attraction. Se promener dans ses anciens passages faits de briques rouges en fait une aventure inoubliable à part entière.

Comment s'y rendre ? Commencez à la station de métro Plochtchad Toukaïa et descendez la rue Bauman. L'ensemble du trajet ne prend que trois minutes.

7. Gratte-ciel Vyssotski à Ekaterinbourg

C'est l'un des bâtiments les plus remarquables d'Ekaterinbourg: le gratte-ciel bleu surplombe le centre-ville et peut être vu de n'importe où. Le lieu est accessible de jour comme de nuit, avec des frais d'entrée allant jusqu'à 600 roubles (8 euros) pendant la nuit. La vue magnifique sur la rivière Isset vaut cependant chaque centime.

Comment s'y rendre ? La tour est située au carrefour de la rue Malycheva et de la rue Karla Libnekhta. Elle se trouve à quelques minutes de marche du zoo d'Ekaterinbourg et du musée d'histoire de la médecine.

Suivez le lien pour découvrir comment une petite ville sur le bord de la Volga est devenue l’un des symboles de la Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies