Des hôtels russes imposent des conditions de réservation minimale pour la Coupe du Monde

Vitaly Timkiv/Sputnik

Certains hôtels des villes hôtes de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ ont mis en place, pour les supporters du championnat, un nombre minimal de nuits, en dessous duquel il n’est pas possible d’effectuer de réservation, a rapporté Sergueï Voïtovitch, directeur du tour-opérateur Svoï TS.

Selon lui, ces hôtels exigent des agences de voyage qu’elles réservent en effet un nombre déterminé de nuits. « Dans le meilleur des cas il faut payer au minimum deux nuits, mais le record est de 32 nuits dans un hôtel », affirme-t-il, cité par l’agence de presse Interfax-tourisme. Comme le souligne le dirigeant de Svoï TS, en raison de ces conditions restrictives, les touristes seront dans l’obligation de dépenser de 30 à 50% en plus.

En janvier dernier, Rostourizm, l’Agence fédérale du tourisme, a par ailleurs établi une liste noire des établissements hôteliers ayant augmenté leurs tarifs à l’approche de cet événement sportif.

Si vous avez l’intention d’assister en direct à ce championnat, retrouvez ici nos recommandations d’activités à Moscou lors de votre séjour.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies