La ville d’Ouglitch rejoint l’Anneau d’or de Russie

Legion Media
La ville russe d’Ouglitch est devenue le nouveau membre du projet touristique national Anneau d'or de la Russie, comme l'a annoncé le ministère russe de la Culture cette semaine.

Actuellement, l’itinéraire touristique « Anneau d'or », en plus de la nouvelle recrue qu’est Ouglitch, comprend Serguev-Possad, Pereslavl-Zalesski, Rostov-la-Grande, Iaroslavl, Kostroma, Ivanovo, Souzdal et Vladimir.

Pour être incluses dans la liste de l’Anneau d'or, les villes doivent préserver le patrimoine culturel et historique de la Russie orthodoxe, et offrir un niveau de service moderne. Il est prévu d'ajouter de nouvelles villes à cette liste.

Russia Beyond a préparé une liste des lieux les plus intéressants qu’Ouglitch a à offrir.

Lire aussi : Voyage dans le temps: 13 photos d’époque de l’Anneau d’Or de Russie

Le kremlin d’Ouglitch

Le kremlin d’Ouglitch est un trésor architectural russe construit au Xe siècle et magnifiquement situé sur les hautes rives de la Volga.

C’est un magnifique ensemble de bâtiments historiques, dont les perles comprennent la cathédrale Spasso-Preobrajenski avec son clocher, l'église du prince Dmitri « sur le sang », érigée sur le site de la mort du plus jeune fils d'Ivan le Terrible aux mains de ses meurtriers, et les Chambres du Prince avec un magnifique escalier surmonté d’un porche.

La mort du prince Dmitri d’Ouglitch reste entourée de mystère; il n'y a aucune indication directe sur la cause de sa mort, seulement des hypothèses. La principale est qu'il a été tué à l'âge de 8 ans à l’issue d'une lutte de pouvoir entre différents clans influents au sein des élites russes. Le prince Dmitri est probablement le citoyen le plus connu de la ville.

Lire aussi : Découvrez les dix villes les plus anciennes de Russie

Le dernier élément de l'ensemble est le bâtiment de la Douma de la ville construit dans style classique en 1815.

Le monastère Alexeïevski

Le monastère Alexeïevski d’Ouglitch est l'un des plus anciens de Russie. Il a été fondé à la fin du XIVe siècle par l’archevêque russe Alexeï, mais a été presque complètement détruit pendant l’invasion polono-lituanienne au début du XVIIe siècle.

L’élément architectural dominant du monastère est l'élégante église Ouspenskaïa avec un réfectoire, qui dans l'ancien temps était qualifiée de « divine » pour sa beauté sans précédent.

Un autre lieu d'intérêt est l'église de Saint-Jean-Baptiste, à l'intérieur de laquelle des fresques du XIXe siècle ont été préservées.

Lire aussi : Six façons originales de vous distraire dans toute petite ville de la province russe

Le Musée des Légendes d’Ouglitch

Un petit musée charmant, les Légendes d’Ouglitch, pourrait être recommandé à tous ceux qui aiment les faits curieux, les histoires divertissantes et les anecdotes étonnantes tirées de la vie. Bien que le mot « légendes » soit présent dans le nom du musée, ce ne sont pas uniquement des histoires inventées qui sont racontées ici, mais aussi la vérité la plus soigneusement documentée : sur la façon dont le premier téléphone est apparu à Ouglitch, les règles selon lesquelles les samovars étaient choisis au XIXe siècle à la foire locale et l’origine de l'adage « Rouler la saucisse le long de la rue Spasskaïa ». Le musée est magnifiquement situé dans les murs du manoir d’un vieux marchand, ce qui permet aux visiteurs de se familiariser avec la vie des nobles d’Ouglitch aux XVIIIe-XIXe siècles.

Le Musée de la vodka russe

Le choix d’Ouglitch pour accueillir un tel musée n’est pas lié au hasard. C'est ici que le « roi de la vodka » de Russie, le fabricant d'alcool Piotr Smirnov, est né. Son entreprise est encore vivante, comme en témoigne la collection de plus d'un millier de sortes de cette boisson, et une centaine d'usines russes; certaines d'entre elles ont plus de cent ans.

Lire aussi : Tout ce que vous vouliez savoir sur la vodka russe

Parmi d'autres objets intéressants du musée figurent les premières machines à produire de l’alcool de toutes formes et tailles, ainsi que de vieilles bouteilles, des étiquettes et des copies de la fameuse vodka venues du monde entier.

Le Musée de l'hydroélectricité

Classé parmi les cinq « meilleurs musées régionaux de Russie », le Musée de l'hydroélectricité d’Ouglitch est un endroit interactif et incroyablement intéressant.

Le musée raconte tout sur les barrages, centrales hydroélectriques ainsi que sur l'histoire de ce secteur et le développement de l'hydroélectricité de l'antiquité à nos jours et présente l’énorme potentiel de cette industrie, qui génère de l'électricité de la façon la plus écologique qui soit.

Avez-vous déjà visité Saint-Pétersbourg ? Voici les meilleures façons d'explorer la « capitale du Nord » selon ses habitants.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies