Dix stations de métro en Eurasie s'inspirant de la Russie

Le métro de Moscou a pour tradition de nommer ses stations en l’honneur de villes appréciant les relations amicales avec la Russie, telles que Prague et Rome. Celles-ci n’hésitent ensuite pas à en faire de même en retour. Russia Beyond vous présente quelques exemples de ces stations eurasiatiques s’imposant comme de véritables clins d’œil à la Russie.

1. Stalingrad (Paris)

La station Stalingrad a été inaugurée dans la capitale française en 1903 sous le nom de Rue d’Aubervilliers. Son nom actuel ne lui a été attribué qu’en 1946, grâce à la place de Stalingrad voisine, qui commémore la victoire soviétique au cours de la Bataille de Stalingrad, en 1943.

2. Réaumur—Sébastopol (Paris)

Ouverte en 1904, cette station parisienne a reçu cette appellation en 1907. Située sous le boulevard de Sébastopol, ce nom se réfère au Siège de Sébastopol durant la Guerre de Crimée (1853-1856).

3. Crimée (Paris)

Cette autre station du métropolitain de Paris a également été baptisée en mémoire de la Guerre de Crimée, qui a vu s’opposer l’Empire russe face à l’Empire Ottoman, la France, la Grande-Bretagne et la Sardaigne. Cette station a vu le jour en 1910.

Lire aussi : Trésors du métro de Moscou: les stations de la ligne orange, l'Arctique et la Baltique à l'honneur

4. Moskauer Straße (Düsseldorf)

Moscou est jumelée avec la ville allemande de Düsseldorf depuis 1992. Cette station de métro, inaugurée l’année suivante, portait auparavant le nom d’U-Bahnhof Handelszentrum. En 2000, elle a été renommée « U-Bahnhof Handelszentrum / Moskauer Straße » par le maire, Joachim Erwin, en la présence de son homologue moscovite, Iouri Loujkov. À Moscou, il n’y a qu’un parc ayant hérité du nom de Düsseldorf, mais une station pourrait également un jour faire son apparition.

5. Alexanderplatz (Berlin)

Cette station doit son nom à l’Alexanderplatz, qui est une place centrale de la capitale allemande, nommée en l’honneur de la visite de l’empereur russe Alexandre Ier à Berlin en 1805. La station de métro a été inaugurée en 1913, mais est devenue une station fantôme durant la guerre froide, quand la ville a été divisée. Elle n’a été restaurée et rouverte qu’en juillet 1990.

6. Moscova (Milan)

La station Moscova de la capitale économique d’Italie a été inaugurée en 1978 et a été baptisée d’après la rue adjacente rendant hommage à la rivière de la Moskova. Moscou compte elle aussi une station célébrant l’Italie : la station Rimskaïa (ce qui signifie « Romaine »). Toutes deux sont d’ailleurs situées sur la ligne vert clair.

Lire aussi : Sept étapes pour prendre le métro de Moscou comme un vrai Moscovite

7. Moskovskaïa (Minsk)

La capitale de Biélorussie a inauguré cette station en 1984, près de la rue Volgogradskaïa. Suite à sa construction, les autorités locales planifiaient de renommer l’avenue Leninski adjacente en avenue Moskovski, mais ne l’ont finalement pas fait. Telle est l’histoire de cette station portant le nom d’une rue fantôme.

8. Moskva (Almaty)

En 2011, les autorités de Moscou et de l’ambassade du Kazakhstan se sont accordées sur un projet commun visant à nommer de nouvelles stations en l’honneur de leurs pays. Ainsi, l’année suivante la nouvelle station Alma-Atinskaïa a été inaugurée dans la capitale russe, tandis qu’en 2015 une autre, baptisée Moskva et décorée dans le style et les couleurs de Russie, a ouvert à Almaty.

9. Széll Kálmán tér (Budapest)

Jusqu’en 2011, le plus ancien métro d’Europe disposait d’une station nommée d’après la capitale russe. Moszkva ter (place Moscou), avait en effet en effet été inaugurée en 1972, mais a vu son appellation être modifiée lorsque la place voisine a retrouvé son nom d’autrefois : Széll Kálmán tér.

Lire aussi : Cinq différences entre le métro de Moscou et de Saint-Pétersbourg

10. Andel (Prague)

La station Andel a été inaugurée en 1985 sous le nom de Moskevská, et a été conçue par des architectes soviétiques et tchèques. Au même moment, le métro de Moscou a construit la station Prajskaïa, là aussi grâce aux efforts de ces architectes. Alors que la station de Prague a été renommée en 1990, celle de Moscou a conservé son appellation d’origine.

Le métro moscovite est un monument à part entière qui ne manque pas d’émerveiller touristes et locaux. Pour le découvrir, jetez un œil par ici !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies