Ouaf! Les meilleures adresses pour visiter Moscou avec son chien

Maria Stambler
Où promener, nourrir et divertir votre compagnon canin

Bonjour ! Je m’appelle Pierre, je suis un bulldog français et je vis dans la capitale russe. Je suis né à Moscou à l’été 2012 et, au cours des cinq dernières années, j’ai réussi à explorer pas mal d’endroits avec mon humain dans ma ville natale. Certains sont extrêmement sympas pour les boules de poils à quatre pattes comme moi, mais d’autres restent assez peu accueillants.

Crédit : Maria StamblerCrédit : Maria Stambler

Se promener

En général, le centre-ville est en majeure partie adapté à des gars et des filles comme moi, mais nous devons être toujours attachés. Les avenues de l’anneau des boulevards comptent quelques supers endroit verts et touffus pour les chiens de toutes les tailles et formes.

Les « Patriki » (les étangs du patriarche), c’est un lieu super branché où certains hipsters ne se montreront jamais sans un chien, petit ou moyen, comme moi. Mais mon endroit préféré est sans doute le Muzeon/park Gorki. Il y a tant d’espace pour courir et tant d’autres chiens avec qui jouer !

Crédit : Maria StamblerCrédit : Maria Stambler

VDNKh et Sokolniki sont aussi des lieux cools pour les balades à quatre pattes. Un peu éloignés du centre-ville, d’autres parcs me permettent également de gambader et jouer : Severnoïe Touchino, Lianozovski, Perovski et je suis allé à Kolomenskoïe une ou deux fois (mais pas récemment, donc il vaut mieux vérifier à l’avance si les compagnons canins y sont acceptés).

La plupart des quartiers disposent de parcs à chiens spéciaux, mais la plupart d’entre eux sont en piteux état. Mes amis de Khamovniki (métro Frounzenskaïa) me disent toutefois que le parc à chiens d’Ousadba Troubetskikh est pas mal.

Et voici les endroits où je ne suis pas accepté, bizarrement : le parc Tsaritsyno, les jardins de l’Hermitage, le parc Kouzminki, le parc Fili et le parc Babouchkinski.

Se déplacer 

Crédit : Maria StamblerCrédit : Maria Stambler

Mes humains préfèrent m’emmener en vélo, mais parfois nous sommes obligés de prendre les transports en commun. D’après mon expérience, je n’ai jamais eu de problèmes dans le métro ni dans le train de banlieue, mais c’est peut-être parce que je suis trop mignon ! L’un de mes potes à quatre pattes est plus grand et il a eu des problèmes, lui.

Le site officiel du métro de Moscou indique que nous avons le droit de l’emprunter en cage, mais cela n’a jamais été mon cas, donc parfois, c’est vraiment lié à l’humeur de la personne qui contrôle ou de votre côté mignon. Quant aux taxis, c’est plus ou moins la même chose : ça dépend du chauffeur. J’ai pris Uber plusieurs fois et m’y suis toujours senti bien accueilli.

Se nourrir 

Crédit : Maria StamblerCrédit : Maria Stambler

Quand je vois que mon humain est fatigué et commence à avoir un creux, je dois l’amener quelque part où elle pourra recharger ses batteries. Nous n’avons pas fait tous les cafés et restaurants de Moscou, donc la liste qui suit n’est aucunement exhaustive. Quand nous nous sentons d’humeur chic et avons envie d’un petit-déjeuner, déjeuner ou dîner vraiment raffiné avec vue spectaculaire sur la place Rouge, nous allons au Grand Café Dr Jivago (mais seuls les chiens petits et moyens sont acceptés).

Lorsqu’il nous arrive d’aller dans la zone branchée des « Patriki », la plupart des cafés et restaurants sont ravis de me voir. Perso, j’aime Calicano, car je peux juste m’étendre devant la fenêtre qui va du sol au plafond et vérifier que tout est sous contrôle dehors. Patara a une terrasse spacieuse en été et Pekarnia Michellia a une ambiance chaleureuse avec des odeurs délicieuses de boulangerie qui flottent dans l’air.

Crédit : La BouleCrédit : La Boule

Comme mon humain et moi passons beaucoup de temps au parc Gorki, nous avons essayé la plupart des cafés ici. Nos préférés sont La Boule – je peux vraiment y retrouver mes racines françaises autour d’un jeu de pétanque, Olivkovi Pliaj (plage des oliviers), le café italien Mercato, un restaurant qui s’appelle Fresh avec un « bar des chiens » spécial et Chardam à Muzeon avec sa grande pelouse où je peux me rouler pendant que mon humain se requinque.

Mais, comme je l’ai déjà dit, ce parc est assez habitué aux chiens, donc on peut aisément s’attendre à ce que tous les cafés y soient adaptés pour les humains avec des chiens. Sinon, il y a une trentaine d’autres cafés pour faire votre choix dont Shaggy dog (chien hirsute), un restaurant-bar près du métro Park Koultoury qui porte bien son nom. Enfin, presque. Premièrement, il ne faut pas être trop hirsute. Deuxièmement, cet endroit avait naguère une politique canine très laissez-faire, ce qui signifiait que le nombre de chiens au restaurant pouvait être illimité. Mais quand nous sommes excités, nous sommes excités, et cela peut créer pas mal de ramdam, j’avoue. Ainsi, ils n’acceptent désormais que deux chiens à la fois, ce qui signifie que, parfois, nous devons attendre – mais au final, le restaurant garantit un moment de détente tant pour nous que pour les humains. Ici, vous pouvez aussi savoir qui est un bon chien, car le personnel attentif apporte tout le temps des friandises.

Crédit : La BouleCrédit : La Boule

Se faire une beauté

Crédit : Maria StamblerCrédit : Maria Stambler

Après une longue journée de promenade avec mon humain, j’aime me détendre et quoi de mieux qu’un peu de shopping et de soins ? Il y a quelques boutiques et salons pour chiens à Moscou, mais celui que j’ai essayé et peux vraiment conseiller est Groom Room sur le boulevard Petrovski. Pensez à un service, ils l’ont à coup sûr ! À commencer par le lavage, le toilettage et les soins dentaires en terminant par les massages, les masques corporels hydratants, les bains d’oxygène thérapeutiques et les coiffures professionnelles pour les expositions canines.

Crédit : Maria StamblerCrédit : Maria Stambler

Ils proposent également une vaste gamme de vêtements de luxe et d’accessoires pour toutes les saisons, ainsi qu’un hôtel pour chiens, un café, des services de dressage, un photographe canin et même un taxi spécialisé pour chiens au cas où mon humain ne pourrait pas m’amener à mon rendez-vous en temps et en heure. Globalement, c’est un super endroit pour gambader et se faire pomponner, même sans rendez-vous. Le professionnalisme et l’amour qu’ils montrent pour nous les toutous sont simplement incroyables.

Lire aussi : 

Sorciers, guitaristes et pacifistes: huit chats qui ont marqué la culture russe

De la Sibérie à l'Extrême-Orient, le chien de traîneau dans tous ses états

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.