La vaccination obligatoire décrétée à Moscou et sa région pour une large part de la population

Ministère russe de la Défense/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Face à un sensible rebond de la contamination au coronavirus à Moscou et dans sa région, y a été publié un arrêté obligeant un large spectre de citoyens à se soumettre à la procédure de vaccination. Les documents respectifs à cette décision sont consultables sur le site des branches locales de l’agence sanitaire russe Rospotrebnadzor.

Cette mesure concerne une partie importante de la population active, qui s’avère être la plus représentée parmi les nouvelles infections : 73% à Moscou et 70% dans la région moscovite sur l’ensemble des nouveaux cas enregistrés.

Par conséquent, se voient désormais dans l’obligation de se faire administrer un vaccin les professionnels de nombreuses sphères d’activité, allant des employés de commerces, salons de beauté, établissements de restauration, salles de sport, transports en communs, bureaux postaux, aux chauffeurs de taxi, personnels d’établissements culturels (bibliothèques, musées, théâtres, cinémas, …) et de l’enseignement, en passant par les salariés d’agences bancaires.

À noter que les citoyens évoluant à ces postes auront jusqu’au 15 juillet pour effectuer cette démarche. Dans le cas d’une vaccination à deux doses, ce délai se rapporte à la première injection. Cette obligation ne s’étend toutefois évidemment pas aux personnes présentant des contre-indications médicales avérées à l’égard du processus vaccinal.

À titre d’information, le 15 juin, 6 805 nouveaux cas de contamination ont été comptabilisés à Moscou, contre 2 430 le 18 mai. Dans la région de Moscou, ces chiffres sont respectivement de 1 135 et 709.

Dans cet autre article, nous vous présentions le regard des Russes envers le vaccin par le biais d’un récent sondage.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies