Futur dans le passé: ces concept cars soviétiques qui auraient pu faire un carton

Un minivan futuriste, un bus stylé, une voiture électrique - tout cela était censé rouler un jour dans les rues de l’Union soviétique.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Poney

Le VAZ-2702 Poney est une tentative soviétique de créer un véhicule électrique qui s'est soldée par un échec complet. Les premiers prototypes de ce camion miniature mais très lourd sont apparus en 1979 et ont été affinés jusqu'en 1986.

Malheureusement, le projet n’a rien donné. Le « poney » soviétique s'est avéré trop lourd à cause des batteries, et même les tentatives d'augmenter la capacité de charge en passant de l'acier à l'aluminium ou en développant des batteries à démontage rapide ont échoué. Au maximum, le véhicule était capable de parcourir 70 km avec un chargement de 400 kg.

Oukraïna-1

Ce bus expérimental est né l'année du premier vol de Iouri Gagarine dans l'espace. Futuriste, élégant, confortable - il a même fait une apparition dans le film soviétique culte La reine de la station-service. En plus de son design élégant, il embarquait des solutions d'ingénierie innovantes telles qu’une direction assistée ou une suspension pneumatique. À l’intérieur, il comportait des sièges d'avion pour 36 personnes.

>>> Comment expliquer l'obsession des Russes pour la Lada?

Les versions ultérieures de l’Oukraïna (Ukraine) n’étaient plus aussi cosmiques, mais s’avéraient beaucoup plus confortables : on y trouvait une cafetière, un réfrigérateur, une cuisinière à gaz, des toilettes, une télévision, une armoire et bien plus encore. En fait, il s’est peu à peu transformé en camping-car - mais l'industrie automobile soviétique n'avait pas besoin d'un tel luxe. Le projet n’a jamais été lancé en série.

Zaria  

La Zaria Aube » en français) était en fibre de verre, et c’est ce qui a causé sa perte. La carrosserie en fibre de verre s'est avérée totalement inadaptée à la production de masse. Le premier véhicule Zaria est apparu en 1966, et selon diverses sources, il n'y en avait qu'un à quatre exemplaires qui n’étaient montrés que lors d’expositions. La Zaria n'a jamais reçu d’autorisation pour être produite en série, les décideurs ayant estimé que des innovations aussi complexes n'en valaient pas la peine.

Reka

Le VAZ-2122 Reka est un véhicule tout-terrain amphibie développé à l'initiative de l'armée. En apparence, il s'agit d'une copie conforme de la célèbre Niva soviétique, tandis qu’en termes de technologies, c’était un véhicule militaire polyvalent. Les deux véhicules ont été conçus en parallèle, mais le développement de la version militaire a « calé » pendant 10 ans.

La Reka (qui signifie Rivière ou Fleuve, ndlr) pouvait naviguer, être lâchée avec un parachute, avait une bouée flottante en cas d'inondation, des appareils de vision nocturne, et pouvait transporter des armes et les blessés. Cependant, au moment où le prototype a passé tous les tests et a été approuvé, il a été abandonné. C'était la Perestroïka, qui impliquait un bouleversement des doctrines militaires des USA et de l'URSS. De plus, des négociations étaient déjà en cours avec des pays étrangers dont l'industrie automobile était plus avancée, et cette innovation vieille de dix ans ne semblait pas constituer un investissement prometteur dans ce contexte. En termes simples, le ministère de la Défense de l'URSS a refusé de financer le lancement de la Reka.

>>> Six véhicules amphibies de l'époque soviétique

VNIITE-PT

Ce taxi conceptuel au nom imprononçable est apparu en 1964. La voiture était à l'origine conçue comme un « taxi idéal ». D’aspect assez futuriste, elle frappait par son volume.

Malgré une longueur de seulement 4,2 m (comme une berline moderne de classe B), la voiture s'est avérée exceptionnellement spacieuse à l'intérieur : la banquette arrière (où l’on entrait par une porte coulissante automatique) pouvait accueillir quatre personnes, des bagages volumineux ou une poussette non pliable !

Le projet n'a pas vu le jour car le ministère de l'Industrie automobile a décidé de changer d'usine de fabrication ; avec les nouvelles machines, il est devenu impossible de maintenir les dimensions et le poids du véhicule. Tout cela a créé beaucoup de difficultés et le taxi du futur a finalement été abandonné.

>>> En images: un taxi volant testé à Moscou

VAZ-X

Cette minifourgonnette sept places est un projet peu connu qui a commencé à être développé en 1986 en tant que « voiture de l'an 2000 » pour toute la famille. Elle devait comporter d'incroyables possibilités de transformation intérieure (bien qu’on ne sache pas précisément lesquelles). Elle avait une carrosserie aérodynamique et ses phares étaient cachés sous le pare-brise. Selon des rumeurs, la femme de Mikhaïl GorbatchevRaïssa, était intéressée par cette voiture, mais avec la crise qu’a traversée le pays au début des années 1990, l'usine avait d’autres soucis que de réaliser des expériences conceptuelles.

Dans cette publication découvrez dix voitures à bord desquelles Vladimir Poutine a roulé.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies