Plus de 95%: le développeur du vaccin russe Spoutnik V revoit son efficacité à la hausse

Keystone Press Agency/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les données recueillies lors des tests du vaccin anti-Covid-19 russe Spoutnik V sur des volontaires ont démontré que l’efficacité de ce dernier s’avérait plus élevée que prévu et dépassait les 95%, informe le centre Gamaleïa.

« Les données préliminaires portant sur les volontaires au 42e jour après la première injection (soit au 21e jour après la seconde, le vaccin étant administré en deux phases), lorsque une réponse immunitaire solide est déjà formée, démontre une efficacité du vaccin supérieure à 95% », dit le communiqué auquel se réfère le journal RBC.  

>>> Comment l'URSS a vaincu une épidémie de variole en 19 jours     

Actuellement, le vaccin passe des tests cliniques avec placebo auprès de 40 000 volontaires. Plus de 22 000 personnes ont reçu la première injection et plus de 19 000 les deux. Le rapport entre le nombre d’individus ayant fait l’objet d’une inoculation du placebo par rapport à ceux ayant reçu le vrai vaccin lors des tests est de 1 pour 3. 

C’est en août que la Russie a enregistré son premier vaccin anti-Covid, le Spoutnik V, développé par l’Institut Gamaleïa. Une publication lui étant dédiée est parue dans les pages du magazine The Lancet. L’enregistrement du second, le vaccin EpiVacCorona, du Centre de virologie et microbiologie Vektor, a suivi en octobre.

Dans cet autre article, nous vous annoncions l’élaboration, en Russie, d’un vaccin anti-Covid-19 pour animaux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies