Des chercheurs russes en passe de révolutionner la fabrication d’implants artificiels osseux

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Des scientifiques de l’Université de Toula (173 kilomètres au sud de Moscou) ont mis au point une nouvelle technique de production d’alliages qui permettra la fabrication d’implants osseux d’une qualité nettement supérieure aux actuels, informe TASS. Cette invention pourrait cependant avoir des applications bien plus vastes.

« Les implants métalliques existants sont beaucoup plus denses que le tissu osseux, ils s’implantent donc mal, peuvent détruire l'os et se détruire eux-mêmes aux pics de charge. Nous avons développé une technologie des poudres [la technologie des poudres permet de conserver une homogénéité de l’alliage lors de la fusion des métaux, qui auraient tendance à se séparer de par leur différente densité] pour produire un alliage dont la structure est poreuse et plastique, comme un os véritable. Il ne provoque pas de rejet, ne s'oxyde pas et est sans danger pour l'homme », s’est ainsi félicité Anatoli Kassimtsev, professeur du département de physique des métaux et des matériaux de l’Université.

Ce nouveau matériau, composé notamment de titane, de niobium et de zirconium, est destiné, selon le chercheur, à être produit industriellement dans des usines locales adéquatement équipées. Le ministère régional de la science a cependant précisé que cette innovation pourrait s’avérer utile au-delà du cadre de la médecine.

« Des alliages, par exemple à base de titane, nickel et hafnium, ont des effets de mémoire de forme dans la plage de température de 200-300 degrés, ce qui offre des perspectives d'application dans l'industrie aérospatiale dans un avenir proche », cite en effet l’agence de presse.

Dans cet autre article, nous vous révélions les principales inventions ayant marqué les XXe et XXIe siècles selon les Russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies