Espèce menacée: naissance miracle de 16 chats de Pallas dans un zoo sibérien

imagebroker/Terry Whittaker/FLPA/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le parc zoologique de Novossibirsk a annoncé sur son compte VKontakte la récente et heureuse naissance de pas moins de 16 chats de Pallas, aussi appelés manuls, un félin originaire des steppes et montagnes du Sud de la Sibérie et d’Asie centrale.

« Au zoo de Novossibirsk trois femelles manuls ont mis bas. Au total, nous avons à présent 16 petits : une femelle a eu trois chatons, une autre – cinq, et la troisième – huit », apprend-on ainsi.

Il s’agit en réalité d’un événement à l’importance considérable puisque cette espèce, inscrite dans le Livre rouge des espèces menacées de Russie, fait face à une situation inquiétante à l’état sauvage. En effet, selon la Société russe de géographie, au début des années 2000, le pays n’abritait plus qu’entre 3 000 et 3 650 spécimens.

Cet animal s’avère en effet victime de plusieurs phénomènes et a, au cours des 20 dernières années, pratiquement disparu des steppes. Tout d’abord, il apparaît particulièrement vulnérable au braconnage, puisque plutôt que de fuir face au danger, il se fige instantanément, devenant ainsi une proie facile. Ensuite, fréquemment percuté par des véhicules, il souffre également régulièrement d’intoxication après avoir mangé des rongeurs eux-mêmes empoisonnés par des produits chimiques.

Tenant par conséquent à s’imposer comme fer de lance de la préservation de l’espèce, le zoo de Novossibirsk, l’un des plus grands de Russie, а, en plus de 20 ans, vu naître 64 chats de Pallas, qui ont ultérieurement rejoint des parcs du monde entier, y compris de France et de Suisse.

Dans cet autre article, nous vous présentions justement dix animaux emblématiques de Russie menacés d’extinction, tandis qu’en suivant ce lien, vous découvrirez dix sublimes fleurs du pays également en danger.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies