Les sept des plus beaux animaux de Russie

Sans aucun doute, ces bêtes gracieuses vous charmeront pour toujours! Découvrez-les en images.

1. Léopard des neiges

Ce chat sauvage, que les habitants appellent irbis ou bars, est en réalité très rare. Il ne reste que plusieurs milliers de spécimens dans le monde, mais il est très difficile de les compter. Les léopards des neiges mènent une vie discrète, avec une préférence pour les régions montagneuses isolées. En Russie, ils vivent en Sibérie, principalement dans les montagnes de l'Altaï et du Saïan. Ils ont de longues queues moelleuses et une fourrure épaisse qui les protège des gelées sibériennes. Certains scientifiques qualifient ces chats de gourmets, car ils aiment manger de la viande avec des herbes.

2. Trotteur Orlov

C'est la race la plus célèbre et la plus ancienne de chevaux russes. Vous pouvez facilement reconnaître un trotteur Orlov grâce à son manteau gris et tacheté unique, même s'il peut avoir des manteaux de couleurs différentes, du gris clair au brun foncé. Le trotteur a été créé dans les années 1770 par le comte russe Alexeï Orlov sur son domaine près de Moscou. Le trotteur Orlov est un cheval de haute taille, léger et élégant, à la crinière épaisse et luxuriante, sans oublier sa noble posture. Ils sont amicaux et ont beaucoup d'énergie. Ils sont aussi très rapides.

Lire aussi : Les adorables petits de quinze redoutables animaux sauvages de Russie

3. Chien Samoyède

Les chiens Samoyède Laïka sont fabuleux et ils le savent. Ils affichent toujours un large sourire. Depuis des milliers d'années, ce chien est un compagnon des Samoyèdes du Grand Nord. Les autochtones utilisent ces chiens pour surveiller leurs enfants, qui aiment aussi dormir sur eux en raison de leur fourrure douce. C’est une très mauvaise idée d'avoir un Samoyède dans un appartement car il est très actif et a besoin de beaucoup d’espace. Mais si vous êtes un propriétaire chanceux et que vous le traitez bien, ce sera votre meilleur ami !

4. Renard polaire

Cet animal craquant et duveteux vit dans la toundra, et sa fourrure blanche lui permet de se camoufler sous la neige. Les renards arctiques sont également très amicaux, comme vous pouvez le voir dans cette vidéo.

Le renard arctique vit dans des conditions rigoureuses : hivers longs et froids, manque de nourriture, bêtes dangereuses et affamées aux alentours. Néanmoins, les humains, qui le chassent pour sa fourrure, sont les principaux prédateurs de cet animal. En été, le manteau du renard arctique change de couleur en brun « sale », beaucoup moins élégant que ses vêtements d’hiver.

Lire aussi : Portfolio: la Tchoukhotka ou le manoir des renards

5. Chat sauvage d'Extrême-Orient

Malgré leur apparence mignonne et amicale, ce sont en réalité des prédateurs mortels. Les chats sauvages détestent le mauvais temps et peuvent même passer plusieurs jours dans leur refuge s’il neige. Leur fourrure épaisse est recouverte d'une couche de graisse qui les garde au chaud pendant les mois les plus froids.

6. Cerf rouge

Le cerf rouge, ou maral, vit en Sibérie. Ce noble animal est célèbre grâce à ses énormes cornes ramifiées pouvant atteindre plus d'un mètre de long! Les marals sont timides et aucunement agressifs. Dans la nature, ils essaient de se cacher des humains. Néanmoins, certaines personnes croient que leurs jeunes cornes veloutées ont des qualités médicinales et les élèvent dans des fermes.

Lire aussi : Dix chats qui «travaillent» pour les musées russes

7. Tigre de l'Amour

Le tigre de l'Amour ou de Sibérie est l'un des félins sauvages les plus grands et les plus rares au monde. Dans l’Extrême-Orient russe, où vit l’étonnante bête, il ne reste plus que 500 tigres. Son manteau est unique, à la manière d’une empreinte digitale : il n’y a pas deux motifs identiques.

Dans cette autre publication animalière, découvrez les huit félins sauvages les plus dangereux de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies