Ce fusil ultra-puissant qui équipe les tireurs d'élite de la police russe

Vitaly V. Kuzmin/vitalykuzmin.net
Ce fusil peut frapper des cibles derrière n’importe quel obstacle et dans n'importe quel blindage moderne à de courtes distances grâce à sa cartouche ultra-puissante de 12,7 mm.

Les unités de la police russe ont reçu un nouveau fusil de précision ultra-puissant et silencieux pour travailler sur de faibles distances inférieures à 600 mètres.

Cette conception porte le nom de code VKS et est conçue selon le système bulpub américain, lorsque le chargeur ne se trouve pas à l'avant du fusil, mais sous la crosse de l'arme afin de réduire les dimensions de l’arme et de permettre au tireur d'élite de travailler confortablement dans des pièces étroites d'immeubles urbains et dans des zones densément construites.

>>> La Russie crée le premier fusil au monde capable de frapper l’ennemi à 4 km

« C’est exclusivement une question d’ergonomie. La police s'est fixé pour objectif de créer un fusil compact capable d’anéantir un terroriste avec n'importe quelle blindage très sophistiqué et sans dévoiler la position du tireur d’élite ! Par conséquent, nous avons choisi la munition subsonique la plus puissante, avons créé un fusil court et mis au point un silencieux spécial pour ce dernier, qui étouffe immédiatement le bruit du tir », a expliqué à Russia Beyond Ilia Sidorov, ingénieur-concepteur du Bureau Chipounov.

En toute honnêteté, le silencieux fait la même taille que le fusil lui-même. De ce fait, le fusil et son accessoire atteignent un peu plus d’un mètre de long, soit 112 centimètres. Son poids est comparable à celui des armes de sa catégorie : 6,5 kg avec un chargeur vide. Ce dernier, en passant, est conçu pour cinq cartouches ultra-puissantes de calibre 12,7 x 55 mm.

Sa principale différence avec les concurrents ? Personne ne verra ni n'entendra ses coups.

>>> Top-5 des armes d’autodéfense sorties en 2018

Interrogés sur les avantages de ces fusils sur leurs concurrents sur de courtes distances, les concepteurs ont répondu que leur invention permettait des tirs entièrement silencieux. À la différence des autres marques.

« Les autres calibres, par exemple celui de l’Otan .308 Win, qui fonctionne également à ces distances, sont supersoniques. Cela signifie que le tireur d’élite ne sera pas en mesure de tirer en silence et qu’un éclair produit par le fusil révélera sa position aux militants et mettra en péril toute l’opération », a ajouté Sidorov.

Dans le même temps, il a indiqué que la balle tirée était si lourde que même si un gilet pare-balles réussissait à l’arrêter par miracle, l'ennemi mourrait quand même en raison de la puissance de l’impact.

« Nos munitions ont un noyau en tungstène. Elles sont bien plus puissantes que les munitions militaires à noyau en acier, sans parler des cartouches de chasse remplies de plomb », a-t-il déclaré.

L’arme vous permet d’anéantir l’ennemi même s’il est caché derrière un puissant mur de briques.

« L'ennemi peut se cacher derrière un mur de deux briques d’épaisseur, notre arme arrivera à le traverser et à détruire la cible », a précisé l'ingénieur concepteur.

>>> Stalingrad, ce nouveau fusil russe conçu pour combattre les terroristes en Syrie

Parmi les lacunes du fusil, on peut noter la dispersion du tir. La dispersion des balles lors d'un tir à 100 mètres est de 3,5 centimètres. D'un côté, cela peut sembler insignifiant, mais au plus fort de la bataille, les secondes qu'un tireur d'élite dépense pour viser avec son arme en direction de la cible lors d’un tir à 600 mètres peuvent coûter la vie à des otages et à des policiers. Par conséquent, le fusil est conçu pour un seul tir précis et efficace pour abattre les criminels.

Selon les concepteurs, l'arme aurait été envoyée « à toutes les structures de force qui combattent contre les terroristes en Russie ». Cependant, à la question de savoir si le fusil avait été testé lors de batailles en Syrie, les employés de l'entreprise ont refusé de répondre, invoquant le secret d'État.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies