Journée de la Marine russe: retour en images sur la spectaculaire édition 2019

Kremlin.ru
Le 28 juillet, la Russie a célébré son annuelle Journée de la Marine en présentant les plus récentes et plus notoires nouveautés au sein de sa flotte.

Saint-Pétersbourg, la ville natale du président russe Vladimir Poutine, a été au centre des festivités. Traditionnellement, le dirigeant russe salue en personne le défilé.

Cette année, les citoyens et les visiteurs de Saint-Pétersbourg ont pu admirer le plus grand et le plus lourd sous-marin nucléaire du monde, le Dmitri Donskoï. Ce bâtiment, armé de missiles balistiques intercontinentaux Boulava, fait partie de l’héritage nucléaire issu de l’Union soviétique déchue. De nos jours, les sous-marins de la classe du Dmitri Donskoï doivent être remplacés par des géants des mers de quatrième génération, de classe Boreï.

Sur cette photo est présenté l’un des derniers ajouts à la flotte : la frégate Amiral Gorchkov du projet 22350. Elle fait partie de la Flotte du Nord de la Marine russe et est armée de différents missiles guidés nationaux comptant parmi les plus récents, tels que les Kalibr et Onyx. Selon certaines rumeurs, ces frégates seraient également les premières à recevoir les premiers missiles hypersoniques au monde, baptisés Zircon, en mesure d’atteindre leurs cibles à une vitesse huit fois supérieure à celle du son (environ 2,5 kilomètres par seconde).

Le commandant suprême est passé lui-même en bateau à moteur le long des navires présents et est monté à bord de quelques-uns d’entre eux pour observer les dernières nouveautés de la flotte et leurs équipages.

Lire aussi : Comment des pirates étrangers ont prêté main forte aux tsars russes

Les spectateurs ont également pu apercevoir un certain nombre de sous-marins Kolpino du projet 636.6, figurant parmi les plus furtifs du pays et armés de missiles de croisière Kalibr. Ils sont même surnommés par les sous-mariniers de l'OTAN « Trous Noirs » pour leurs capacités de furtivité et de détection sous-marines de cibles à une distance trois à quatre fois supérieure à la portée des systèmes radars de l'ennemi potentiel.

Le défilé de cette année a été l'un des plus importants de l'histoire de la Russie, avec plus de 4 000 marins à bord de 43 cuirassés, sous-marins et avions.

À Saint-Pétersbourg, les marins russes ont été rejoints par leurs homologues chinois, qui ont quant à eux présenté leur destroyer Hefei, la frégate Yuncheng et le navire de soutien Lomako.

Dans le cadre des festivités, les officiers de la Marine russe ont en outre présenté leur nouvel uniforme blanc. Les conscrits effectuant leur service militaire sur des navires de guerre portaient de leur côté l'uniforme historique de la flotte impériale russe.

Enfin, les membres des forces navales spéciales ont fait la démonstration de leurs compétences lors des célébrations navales en Crimée.

Dans cet autre article, nous vous narrons trois grandes victoires navales russes qui ont rempli l'ennemi de respect et de crainte.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies