Que présente la Russie à l’édition 2019 du salon du Bourget?

Vladimir Malyarenko (CC BY-SA 4.0)
Le secteur aéronautique russe tentera de s’imposer sur le marché civil d’Amérique latine et d’Asie du Sud-Est grâce à ses hélicoptères Ansat et son avion-amphibie Be-200.

Pour la première fois depuis le rattachement de la Crimée en 2014 et de la crise relationnelle avec l’Europe, l’industrie aéronautique russe prend part au salon du Bourget, se déroulant en France jusqu’au 23 juin. La participation de la Russie se limite toutefois à des appareils civils et à double usage, compte tenu des faibles perspectives d’exportation de sa production militaire vers les pays de l’OTAN.

Cette année, au plus important salon d’Europe en la matière, la Russie présentera donc ses hélicoptères Ansat, ainsi que son avion-amphibie Be-200.

L’avion-amphibie Be-200

Le Be-200 est un avion-amphibie destiné aux services du ministère russe des Situations d’urgence. Il est utilisé pour éteindre les feux de forêts, ainsi que pour des missions de sauvetage dans des régions difficiles d’accès.

La principale particularité de cet appareil est qu’il s’agit d’un bombardier d’eau. Les principaux clients de ce modèle sont donc des pays disposant de larges fleuves et réservoirs, à l’instar des nations d’Asie du Sud-Est et d’Amérique latine.

>>> La Russie va créer le plus gros avion amphibie au monde

Cet avion est néanmoins à double usage : il peut à la fois remplir ses cuves de 12 tonnes d’eau (il comprend 8 sections distinctes pour cela, avec possibilité de les vider simultanément ou séparément) et transporter 8 tonnes de chargement.

Une singularité intéressante du Be-200 est qu’il y en avait initialement de nombreuses variantes de construction et d’utilisation différentes. Ont même été menées des négociations avec la compagnie Rolls-Royce dans le but de créer un moteur pour la promotion du modèle sur le marché occidental.

Cependant, la direction des ministères russes de la Défense et des Situations d’urgence a par la suite pris la décision de conserver la fabrication au sein des usines nationales, afin de ne pas dépendre de la conjoncture politique.

Hélicoptères Ansat

Cet appareil appartient à la classe des hélicoptères légers et est en mesure de transporter un chargement de 1,3 tonne. À son bord peuvent toutefois prendre place neuf personnes.

>>> Le Mi-26, cet hélicoptère russe géant ayant un jour transporté un mammouth

Il a été conçu sur un schéma à une seule hélice et à deux moteurs d’une puissance de 620 chevaux chacun. Son fuselage a quant à lui été imaginé en matériaux composites.

En fonction de la version, il peut être utilisé tant pour le transport civil (de passagers ou de chargement), que pour des patrouilles et des opérations de recherches et de sauvetage. Il peut couvrir une distance de 520 kilomètres sans se ravitailler en carburant, avec une vitesse de croisière de 240 km/h. En outre, le plafond pratique de cet appareil est de l’ordre de 6 000 mètres d’altitude, selon son chargement.

Dans cet autre article, nous vous présentons les plus impressionnants avions de Russie et d’URSS.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies