Le régime hypocalorique protège vos reins, constatent les scientifiques russes

Pixabay

Les vertus de la diminution du nombre de calories consommées au quotidien ne se résument pas à l’amélioration du système cardio-vasculaire : ce régime diminue en outre les risques de développement de maladies rénales, écrit l’agence de presse RIA Novosti, se référant à une recherche menée par des biologistes russes de l’Université d’État de Moscou (MSU).

« Nos expérimentations ont démontré l’importance du rôle de l’autophagie (dégradation d'une partie du cytoplasme de la cellule par ses propres lysosomes, ndlr) dans la protection du rein. La tâche principale de ce processus est l’élimination des composantes endommagées dans les cellules », indique Egor Plotnikov de la MSU, cité par le média.

Lire aussi : Des scientifiques sibériens ont mis au point une technique facilitant la lutte contre le cancer

Selon les auteurs de la recherche, avec l’âge, ce processus ralentit, ce qui conduit à l’accumulation de molécules et d’organelles fonctionnant mal, ce qui mène ensuite à une destruction massive de cellules et à des complications sérieuses.

Or, les expérimentations menées sur des rats ont démontré que la limitation des calories a nettement amélioré le fonctionnement des reins des spécimens jeunes, et plus le régime était strict, meilleur était le résultat.

Toutefois, cet effet positif n’a été observé que chez les rats assez jeunes et seulement au bout d’un mois de cette diète. Les causes de ce fait restent encore à explorer, concluent les chercheurs, n’excluant pas que chez les plus âgés ce processus pourrait simplement nécessiter plus de temps.

Dans cet autre article, nous vous présentons les secrets alimentaires des habitants du Caucase russe, région connue pour ses innombrables centenaires.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies