Secrets de longévité du Caucase: que manger pour vivre jusqu'à 100 ans?

Farid Khairulin/TASS
Jetons un coup d'œil à la façon dont le régime caucasien commun peut vous aider à vivre plus longtemps.

La région du Caucase est connue pour avoir de nombreux habitants qui vivent jusqu'à 100 ans et plus. L'un des plus connus était Magomed Labazanov, un résident du Daghestan, décédé en 2012 à l'âge de 122 ans.

Alors que l'espérance de vie moyenne des Russes ethniques est d'environ 72 ans, les républiques caucasiennes (Ingouchie, Daghestan, Kabardino-Balkarie, etc.) se targuent de chiffres beaucoup plus élevés. Les gens en Ingouchie, par exemple, vivent facilement jusqu'à 80 ans, selon les statistiques officielles (2017). C'est pourquoi nous pensons qu'il vaut la peine d’étudier leurs secrets pour rester actif et joyeux le plus longtemps possible.

Voici notre liste d'idées et de produits pour vivre une vie plus longue, plus saine et plus heureuse.

Lire aussi : Le Daghestan, terre de diversité, de montagnes et de cités préchrétiennes

Produits laitiers fermentés

Les gens de cette région ont élevé des vaches et des chèvres pendant des siècles, de sorte que le lait et les produits à base de lait fermenté font partie de leur alimentation quotidienne.

Ils boivent du lait - frais, bouilli et aigre - qui s'appelle akhartsvy. Ils y ajoutent du miel au lait pour en faire une délicieuse boisson, mais leur principal secret, ce sont les produits à base de lait aigre qu'ils fabriquent à l'aide de ferments spéciaux: ayran, matzoun...

On estime que cela aide à normaliser la microflore dans l'intestin et à réduire le risque de cancer.

Fromage

Les gens de la région du Caucase ne fabriquent pas autant de types de fromage que les Français, mais ils en sont tout aussi fiers. Le plus connu est le soulougouni salé, ainsi que les fromages au lait aigre comme l'achvadza, l'achaïour ou l'achvriou fumé.

Le fromage au lait aigre peut être mélangé avec de l'adjika, des feuilles de menthe et de la coriandre. Ce fromage est appelé achvrkouchy et est mangé avec de la bouillie de maïs chaude (mamalyga). Si vous assaisonnez le lait fermenté avec de la noix et de l'ail, vous obtiendrez du fromage achvkha.

Lire aussi : Plaisirs lactés: petit guide des produits laitiers de Russie

Quel est le trait si spécial au sujet des fromages de cette région ? Ils ont seulement 20-30 pour cent de matière grasse et peuvent facilement être absorbés.

Blé

Le plat quotidien principal est la bouillie épaisse – le mamalyga, qui est préparé à partir de farine de maïs et est aussi commun que le pain. De l'huile ou du fromage au lait aigre peuvent également être ajoutés au mamalyga.

Le maïs nature peut être un dessert pour les adultes et les enfants, et le tchourek constitue un autre plat à partir de maïs, qui est sucré avec du miel ou farci de fromage et de noix.

Le maïs possède de faibles niveaux d'acides aminés tryptophanes. Selon certaines études, une alimentation pauvre en tryptophane augmente l'espérance de vie, bien qu'à un jeune âge, elle puisse augmenter la mortalité.

Viande

Les gens de la région du Caucase apprécient le mouton, l'agneau et le bœuf, et le khinkali est l'un des plats de fête cuisinés. C'est un bouillon d'agneau et de pain plat fait à partir de pâte. D'autres plats traditionnels sont le poulet frit et le poulet cuit à la broche, le poulet bouilli avec de l’adjika, et le ragoût de volaille en sauce aux noix avec des herbes.

Lire aussi : Khychine: un plat convivial et savoureux originaire du Caucase

Verdures et légumes

Les Caucasiens mangent beaucoup de légumes, préparent des plats à base de haricots, de feuilles de chou-rave, de racine de betterave et de chou. Les salades sont souvent assaisonnées avec de l’adjika, des noix et des légumes verts (coriandre, aneth et persil).

L’adjika est une sauce épicée qui est souvent présente sur la table, composée de piment rouge (1/4), d'ail, de sel et d'herbes. Les aliments épicés aident à normaliser la pression artérielle et à améliorer la circulation sanguine.

Noix

En voyageant dans la région, vous verrez de nombreux noyers, et il n'est donc pas surprenant que les noix soient largement utilisées dans la cuisine locale. Elles sont ajoutées aux salades, aux plats de viande, aux sauces, aux produits cuits au four et laitiers et on en fait de l’huile de noix. Les noix contiennent sept fois plus de calories que le bœuf et recèlent des protéines, des bonne graisses, des glucides et des acides aminés nécessaires à la santé.

Lire aussi : Amène ta vodka chez ta future épouse... et autres traditions des mariages en Russie

Moins de bonbons, plus de fruits et de miel

Beaucoup de touristes rapportent du tchourtchkhela à la maison du Caucase. Ce délicieux dessert est fait à base de noix, de farine et de jus de raisin ou de grenade. Les Caucasiens mangent également du miel, du baklava, du halva et des fruits sucrés plus souvent que les desserts transformés.

Du vin

Le vin rouge est produit par de nombreuses familles caucasiennes, et certains plaisantent en disant que trois verres de vin rouge constituent une partie essentielle de votre alimentation quotidienne pour une vie plus longue.

Qui sont les doyens de la Russie et quel est le secret de leur longévité ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies