Espérance de vie hommes-femmes: le plus important écart au monde enregistré en Russie

Alexandr Kryazhev/Sputnik

En Russie, d’après les résultats d’une étude publiée par la revue britannique The Lancet, en moyenne, les femmes vivent 11 ans de plus que les représentants du sexe opposé, ce qui constitue le plus grand écart au monde, indiquent les auteurs de la recherche. 

Intitulée Le fardeau des maladies en Russie de 1980 à 2016, l’étude révèle que l’espérance de vie la plus courte sur cette période a été enregistrée dans le pays en 1994. Elle s’élevait alors à 63,7 ans pour les représentants des deux sexes.

Cependant, vers 2016, ce seuil est remonté à 65,4 ans pour les hommes, tandis que chez les femmes, la longévité a atteint son maximum historique : 76,2 ans.

Enfin, durant la période prise en compte, la mortalité totale a baissé en Russie de 16,5% et la mortalité infantile a chuté de 71,4%, est-il indiqué.

Le Caucase russe est connu pour abriter de nombreux centenaires. Découvrez dans cet autre article leurs conseils alimentaires pour atteindre un tel âge !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies