Pourquoi la Russie désire-t-elle construire un hôtel de luxe à bord de l'ISS?

NASA/Tracy Caldwell Dyson
En cette fin d’année 2017, la corporation spatiale russe Energia a émis l’idée de transformer la Station Spatiale Internationale (ISS) en hôtel de luxe pour touristes. S’il était décidé de sa concrétisation, ce projet pourrait devenir réalité en 2022. Mais pourquoi la Russie en aurait-elle besoin?

La corporation spatiale RSC Energia, un fabricant russe de missiles balistiques, de véhicules spatiaux et de composants pour stations spatiales, a proposé de construire un nouveau module pour l’ISS, destiné aux touristes. L’agence spatiale russe (Roscosmos) a confirmé qu’un tel projet existe et qu’il est actuellement à l’étude.

D’après les projections, l’hôtel spatial pèsera 20 tonnes et disposera de quatre cabines d’environ 2 mètres cubes chacune et de deux cellules médicales et d’hygiène d’un volume équivalent. Chaque chambre privée aura un hublot d’un diamètre de 228 millimètres, tandis que la zone commune de repos en aura un grand de 426 millimètres.

Lire aussi : Journal de l'espace: égalité des sexes, privation de sommeil et mooncake

Le prix d’un billet sera cependant de 40 millions de dollars (33,5 millions d’euros), pour une ou deux semaines à bord de la Station Spatiale Internationale. Le touriste fortuné aura en outre la possibilité de sortir dans l’espace sous la supervision d’un astronaute professionnel et pour un supplément de 20 millions de dollars (16,75 millions d’euros) il pourra prolonger son séjour de deux ou trois semaines.

Mais pourquoi la Russie en a-t-elle besoin ? Le tourisme spatial gagne actuellement en popularité en tant que moyen de générer du profit pour une industrie incroyablement onéreuse, mais la principale raison est que la Russie n’utilise que 30% de son segment de l’ISS.

« Cela vaut le coup d’agrandir le segment russe et de le remplacer, avait assuré début 2017 Vladimir Solntsev, directeur de RSC Energia. Nos modules de l’ISS ont 20-25 ans, ils ont épuisé leurs ressources. Les utiliser pour des expériences et des travaux sérieux devient moins efficace. Alors pourquoi ne pas les transformer en hôtel pour le tourisme spatial ? »

Lire aussi : Des Russes développent une nouvelle méthode de prévision météorologique spatiale

Il semble cependant qu’au lieu de transformer les anciens segments, l’agence spatiale russe a depuis décidé d’en construire de nouveaux. Le coût du module touristique proposé a été évalué à 279-446 millions de dollars (234-374 millions d’euros). Pour minimiser le coût initial, RSC Energia souhaite donc prendre au préalable la réservation d’au moins 12 passagers, qui accepteraient de payer en avance environ 4 millions de dollars (3,3 millions d’euros) afin que la compagnie puisse entamer le développement du module.

Selon RSC Energia, concevoir un tel module devrait nécessiter pas moins de cinq ans, mais la date d’expiration de l’ISS est prévue pour 2028. Le projet d’hôtel spatial russe sous-entend-t-il que la durée d’exploitation de l’ISS sera étendue ? « Les détails seront annoncés prochainement », a déclaré à Russia Beyond le représentant de l’agence spatiale russe.

Si la vie en orbite vous attire mais que vous hésitez à dépenser vos économies pour un tel voyage, ces photos publiées sur Instagram par les cosmonautes russes devraient vous permettre de trancher. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer