Parcourir les rues et conquérir les marais: les dix plus belles Lada Niva

Sans doute l'une des voitures les plus emblématiques de Russie, le tout-terrain Niva a été exporté dans plus de 100 pays. Il est aussi populaire aujourd'hui que lorsqu'il a vu le jour en 1977. Russia Beyond présente les LADA customisées les plus intéressantes.

Cette 4x4 Lada noire n'est pas seulement agréable à regarder, elle est aussi très fonctionnelle. Les bourbiers et la neige profonde ne font pas le poids face à ses roues.

C'est peut-être difficile à croire, mais ce buggy tout-terrain était autrefois un Niva. La « petite araignée » - comme son propriétaire l'appelle - ne fait pas que courir, elle traverse aussi les montagnes.

Le shérif - aucun criminel ne pourra distancer cette bête au logo Lada.

Vous voulez que le vent ébouriffe vos cheveux ? Eh bien, cette Niva Lada n'a pas de toit, seulement des barres de sécurité. Pourtant, ce n'est peut-être pas le meilleur choix de conduite pendant les rudes hivers russes...

La suspension surélevée et les pneus renforcés de ce « bad boy » lui permettent de conquérir les forêts profondes et les terrains infranchissables de la Sibérie.

Les flammes sur le côté disent tout. Cette Niva ne semblerait pas déplacée lors d'un spectacle de Monster Jam aux États-Unis. Son petit nom est Pierre Rouge.

Jetez un coup d'œil à cet engin ! Nouvelles jantes, peinture spectatulaire... et showgirl en prime !

Avez-vous déjà vu une voiture qui se sent comme chez elle dans un marais boueux ?

Ce coursier ajoute une touche d'audace à la famille des Lada Niva. On l'appelle le Cosaque et il pourrait parcourir les rues de Krasnodar, la capitale des Cosaques du Kouban. Le climat chaud de la région est parfait pour son toit souple.

Le propriétaire de cette Niva dit qu'elle l'a aidé à visiter des endroits dont il n'osait même pas rêver - c'est vraiment le tout-terrain parfait !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies