Lada, une épopée automobile née sous l’URSS

Des spécialistes italiens ont coopéré afin de créer la première série de voitures d'AvtoVAZ pendant les premières années de son existence. Les designers soviétiques travaillaient seuls à partir de la fin des années soixante-dix. Le 15 avril 1970, Henry Ford II, directeur général de Ford, a visité l'usine.

Des spécialistes italiens ont coopéré afin de créer la première série de voitures d'AvtoVAZ pendant les premières années de son existence. Les designers soviétiques travaillaient seuls à partir de la fin des années soixante-dix. Le 15 avril 1970, Henry Ford II, directeur général de Ford, a visité l'usine.

Alexander Demianchuk/TASS
La Lada Vesta - produite par le constructeur automobile russe AvtoVAZ - est entrée dans le top 100 des voitures les plus populaires d’Europe, dépassant même la Hyundai Solaris. RBTH revient sur l'histoire de cette voiture emblématique.
La Lada Vesta est la première voiture russe à être équipée du système ERA-GLONASS (système de réponse d'urgence) qui envoie un signal SOS via les réseaux mobiles en cas d'urgence.
AvtoVaz (VAZ) signifie Usine automobile de la Volga. C'est le plus grand constructeur automobile russe, et ses lignes de production ont créé des modèles célèbres comme les Jigouli, Niva, Lada Samara et Oka. Les Soviétiques se sont alliés avec les Italiens pour construire l’usine.
Au milieu des années 1960, le gouvernement soviétique a décidé de créer une « voiture pour le peuple » en utilisant des technologies étrangères de pointe. La Fiat 124 italienne a été utilisée comme modèle pour la première Jigouli VAZ-2101, qui était capable de résister aux hivers rigoureux de l'URSS.
Au début, les véhicules VAZ étaient fournis à d'autres pays sous son nom d'origine Jigouli. Mais comme le mot était souvent confondu par les consommateurs avec le mot « gigolo », le nom d'exportation a été changé en Lada.
L'usine automobile soviéto-italienne AvtoVAZ a été construite à la fin des années soixante-dix dans la ville de Togliatti, sur la Volga, et a été nommée en l'honneur du chef du parti communiste italien. L'ironie du sort est que Palmiro Togliatti a organisé des grèves-monstres dans les usines Fiat au cours des années 1920, mettant pratiquement le constructeur automobile à genoux.
Les spécialistes de Fiat ne sont pas les seuls à avoir aidé à concevoir les voitures Jigouli. Les ingénieurs de Porsche ont créé la carrosserie du modèle VAZ-2108. Porsche a même offert des idées pour les modèles VAZ-2101 et VAZ-2107, mais elles ont été rejetées par les ingénieurs soviétiques en faveur des technologies nationales.
Cela peut sembler difficile à croire, mais la première voiture que le célèbre pilote de course de Formule 1 Kimi Raikkonen s’est achetée était une Lada, dont il a complètement recréé le moteur.
La Lada Kalina se vend bien en Finlande. Cependant, son nom a été changé en LADA 199, car « kalina » a des connotations négatives dans la langue locale. Au cours de l'été 2010, Vladimir Poutine, alors Premier ministre russe, a conduit une Lada Kalina pendant 300 km sur la nouvelle route reliant Khabarovsk à Tchita, dans l’Extrême-Orient russe.
La NIVA VAZ-2121 est l'un des modèles d'exportation les plus populaires parmi les voitures VAZ. Il est vendu dans plus de 100 pays. C'est la seule voiture soviétique qui a été exportée vers le Japon.
Parfois, Les Lada apparaissent dans les films d’Hollywood. L'un des exemples les plus récents est Atomic Blonde (2017) avec Charlize Theron. Son personnage conduit un Lada pour échapper à des agents du KGB à Berlin-Est en 1989.