Les pétroglyphes de Carélie rejoignent la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Ilia Timine/Sputnik

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La Russie est parvenue à élargir sa présence au sein des sites classés à l’UNESCO en faisant inscrire le 28 juillet sur la liste du patrimoine mondial l’une de ses merveilles anthropiques les plus anciennes – les pétroglyphes de Carélie, informe l’organisation internationale sur son site.

Datant du Néolithique, il y a entre 6 000 et 7 000 ans, cet ensemble de l’art rupestre comprend un total de 4 500 dessins gravés dans la roche. Situé en République de Carélie, région frontalière de la Finlande, il s’agit là de l’un des trésors de ce genre les plus importants d’Europe et d’un témoignage inestimable de la culture de cette époque en Fennoscandie.

À noter que ces œuvres préhistoriques se répartissent sur 33 sites distincts, dans deux ensembles plus globaux distants de 300 kilomètres : les deux tiers d’entre eux autour du lac Onega, le reste à proximité de la mer Blanche.

Pour ce qui est des figures représentées, dans ce premier ensemble il est principalement question d’oiseaux, d’animaux et de créatures à mi-chemin entre l’homme et l’animal, ainsi que de formes géométriques faisant penser aux astres. Quant aux pétroglyphes de la mer Blanche, ils se consacrent majoritairement à des scènes de chasse et de navigation, mais arborent aussi des empreintes animales et humaines.

Aux abords de ces œuvres d’un autre âge ont par ailleurs été retrouvés d’anciens établissements humains et sites funéraires.

Dans cet autre article, nous vous présentions d’autres lieux de Russie inscrits à l’UNESCO.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies