Trésors de l’Altaï : des dessins vieux de 5 000 ans sculptés dans la pierre

Un animal mythologique descendant d’une falaise attaque les humains. Âge de bronze.

Un animal mythologique descendant d’une falaise attaque les humains. Âge de bronze.

Pavel Filatov
La vie des montagnes n’étaient pas uniquement gravée dans la mémoire des populations, mais également commémorée par d’anciennes stèles, amas de pierres et de nombreux pétroglyphes.
Image d’une caravane dans une vallée. Durant l’âge du bronze (environ 2000-1000 av. J.-C.), quand les pétroglyphes furent probablement réalisés, une route reliant deux vallons passait ici. Elle était activement utilisée par les nomades pour transporter le bétail. Cette scène n’avait sans doute pas de sens intérieur, mais devait guider l’ancien peuple de l’Altaï vers une route la plus confortable.
Image sur la pierre représentant une main humaine datant de l’âge du bronze (environ 1500 av. J.-C.). Une image rare de l’Altaï. Parmi les milliers de pétroglyphes que l’on retrouve ici, seuls deux représentent une main.
L’Altaï est le berceau de nombreux peuples anciens de l’Asie centrale. Les montagnes de l’Altaï constituaient un obstacle insurmontable pour les nomades se dirigeant vers l’Est. Sur la photo : Images des taureaux sacrés avec des symboles astrologiques. Âge de bronze (2000-1500 av. J.-C.).
Cependant, l’expérience des générations précédentes leur permit de trouver leur chemin dans des conditions difficiles. Sur la photo : Un troupeau de cerfs. Un fragment, datant de l’âge du bronze, de la composition centrale du sanctuaire Kalbac-tach.
Les cols de montagnes n’étaient pas uniquement gravés dans la mémoire des populations, mais également marqués par d’anciennes stèles, amas de pierres et de nombreux pétroglyphes. Sur l'image : Une caravane de chameaux. Âge de bronze. Près de la rivière Elangach.
Une image à plusieurs figures : un cavalier, un conducteur de chameaux et des animaux ongulés. Près de la rivière Elangach. Plus de 200 sites de pétroglyphes ont été découverts dans l’Altaï.
La voie Tchouïski, qui mesure un millier de kilomètres, prend sa source à Novossibirsk (à 2 812 km de Moscou) et s’étend à travers le territoire de l’Altaï et la république de l’Altaï jusqu’à la frontière entre la Russie et la Mongolie. Au 723e kilomètre de la route, un ancien sanctuaire baptisé Kalbac-tach se dresse sur la rive droite de la rivière. Le site est orné de pétroglyphes. Sur l'image : Chasse aux chèvres. Près de la rivière Elangach.
Image d’un cerf. Près de la rivière Elangach.