FAQ: comment se rendre actuellement en Russie depuis la France?

À l'aéroport moscovite de Domodedovo

À l'aéroport moscovite de Domodedovo

Viktor Borzykh/Russian Look/Global Look Press
Suite à l’annonce, par la Russie, de la reprise prochaine des liaisons aériennes régulières avec l’Hexagone, bon nombre de voyageurs potentiels s’interrogent quant aux conditions et restrictions régissant encore ces trajets internationaux. Aussi, avons-nous décidé de rassembler les informations officielles à ce sujet.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Cette semaine, la cellule russe de crise en charge de la lutte contre le coronavirus a annoncé le rétablissement, dès le 24 juillet, des vols réguliers entre la France et la Russie. Cette nouvelle était attendue de longue date, et si beaucoup se sont certainement d’ores et déjà empressés de sortir leur valise du placard, il convient de rappeler que ces voyages restent soumis à des règles strictes, que nous tenterons de détailler dans cet article, sous la forme d’une foire aux questions.

Ces mesures étant amenées à évoluer en fonction de la situation sanitaire, nous vous invitons tout de même, avant tout déplacement entre les deux pays, à vous renseigner auprès des autorités compétentes.

Qui est autorisé à voyager entre la Russie et la France ?

Depuis le 23 juin dernier, la Russie figure parmi les pays de catégorie « rouge », c’est-à-dire la plus à risque, en raison du regain de l’épidémie de Covid-19. Pour cette raison, les voyageurs souhaitant sortir du territoire français pour s’y rendre doivent fournir un motif impérieux. La liste complète de ces derniers est consultable en suivant ce lien et comprend le décès d’un membre de la famille en ligne directe, une mission indispensable à la poursuite d’une activité économique, mais aussi la participation à un programme d’échange universitaire, la convocation par une autorité judiciaire ou une urgence médicale vitale.

En réalité cependant, seules certaines tranches de population seront autorisées par la Russie à franchir les frontières fédérales, et la reprise des vols réguliers n’impacte, du moins pour le moment, aucunement cela. Il s’agit des étrangers munis d’un titre de séjour permanent, des diplomates et membres de missions consulaires et internationales (ainsi que leurs familles), des personnes détentrices d’un visa privé en lien avec le décès d’un parent direct, des personnes munies d’un visa de type VKS (spécialiste hautement qualifié) et inscrites préalablement par leur employeur sur la liste spéciale établie par le gouvernement russe (ainsi que les membres de leur famille), des chauffeurs routiers internationaux, des équipages d’avions, de navires et de trains internationaux, des individus transitant par un aéroport russe, ainsi que ceux venant en Russie à des fins de traitement médical. Les étudiants ne sont par conséquent pas encore concernés par cette réouverture partielle des frontières.

Dans le sens inverse, de la Russie vers la France, ne seront admis que les ressortissants français, de l’Union européenne, ou d’un pays tiers possédant un titre de séjour ou d’un visa long séjour français ou européen, ainsi que les travailleurs du secteur des transports et les ressortissants étrangers membres d’une mission diplomatique ou d’une organisation internationale siégeant ou représentée dans l’Hexagone. Il en est de même pour les voyageurs en transit de moins de 24 heures en zone internationale.

Lire aussi : En Russie, les vaccinés peuvent gagner gros, entre appartements, voitures et gadgets

Quel protocole sanitaire est à respecter ?

Passagers arrivant à l'aéroport moscovite de Cheremetievo

Si vous faites partie de l’une des catégories précédemment mentionnées, admises pour l’entrée en Russie, vous aurez toutefois pour obligation de vous soumettre à diverses exigences sanitaires.

Tout d’abord, sera requis à l’embarquement, avant même le décollage à destination de la Russie, un test PCR avec résultat négatif effectué au maximum 72 heures auparavant. Par ailleurs, ce document devra être rédigé en anglais ou russe, ou faire l’objet d’une traduction assermentée.

Bonne nouvelle cependant, la quatorzaine à l’arrivée n’est plus imposée aux voyageurs gagnant la Russie par voie aérienne. Si vous la rejoignez par mer ou par terre, cette mesure demeure par contre en vigueur.

À noter que les vaccins étrangers n’étant pas officiellement homologués en Russie, s’être fait administrer l’un d’entre eux ne peut servir de passe-droit pour l’entrée dans le pays.

En outre, à votre retour en France, il sera exigé de vous, en plus d’un test PCR négatif de moins de 48 heures et d’une déclaration sur l’honneur, que vous respectiez un confinement de 7 jours dans le cas où vous seriez vacciné par un préparatif reconnu par l’Europe, et de 10 jours en cas de non-vaccination.

Quelles restrictions sanitaires sont en vigueur en Russie ?

Face au rebond des contaminations lors de l’actuelle troisième vague, de nouvelles mesures ont été décrétées à travers le pays. Elles diffèrent en fonction des régions et il faudra par conséquent vous enquérir des spécificités locales, selon l’endroit que vous planifiez de visiter.

À Moscou par exemple, le port du masque reste de mise dans les transports en commun ainsi que les lieux publics clos, à l’instar des centres commerciaux, magasins et gares.

Des limites de fréquentation pour les événements de masse sont imposées dans la majorité des régions de Russie, tandis que près de la moitié d’entre elles en ont également introduit pour les établissements culturels (cinémas, théâtres, salles de concert, …), les tribunes sportives, ainsi que les établissements de restauration.

Où se renseigner ?

Face aux modifications fréquentes des conditions régissant les trajets internationaux, il convient de se tenir au fait des dernières annonces. Pour cela, il est préférable de consulter les sites d’institutions officielles mettant régulièrement à jour les informations à ce sujet et sur la base desquels nous avons rédigé cet article. Voici donc différentes sources à privilégier, proposant de plus amples détails en la matière.

Consulat général de France à Moscou

Ministère français de l’Intérieur

Ambassade de la Fédération de Russie en France

Dans cet autre article, nous vous expliquions comment se faire vacciner et obtenir un code QR sanitaire en étant étranger à Moscou?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies