Comment les Soviétiques sont tombés amoureux des brochettes

Les brochettes de viande grillée (appelées «chachlik») sont toujours l'un des plats les plus appréciés en Russie. Les gens en préparent partout: à la campagne, au bord d’un lac et même sur leur balcon!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le chachlik est un plat traditionnel caucasien qui a intégré la cuisine russe à la fin du XIXe siècle. À l'époque soviétique, il est devenu un attribut inséparable des week-ends dans la nature au printemps et en été.

Préparation de chachliks à Samarkand, Empire russe

Faire des barbecues en plein air était particulièrement populaire pendant les vacances de mai (les Soviétiques célébraient le 1er mai - Fête du Travail et le 9 mai - Fête de la Victoire. Plusieurs jours entre ces deux jours étaient également des jours fériés). Impossible d’imaginer les premiers week-ends de mai sans préparer des chachliks à l’extérieur !

La Moscovite Vera Cherbakova mangeant une brochette, 1985

Les Soviétiques organisaient des barbecues avec leurs amis et leur famille littéralement partout : à la datcha, dans les cours des blocs d’immeubles, le long des berges et sur la plage.

Klaïpeda, RSS de Lituanie. L'architecte Petras Lape en famille lors d'un pique-nique, 1972

Cuisiner du chachlik était considéré comme un « travail d’homme » : chaque Soviétique avait sa propre recette de marinade et son type de viande préféré. La marinade se composait généralement de sel, de poivre, de citron et de vinaigre ou d'eau minérale gazeuse comme le Borjomi. Certaines personnes ajoutaient des « ingrédients secrets », comme le kéfir, des épices orientales ou de la menthe.

Un chef tenant des brochettes en RSS de Géorgie, 1971

Le plus souvent, les Soviétiques utilisaient de l’échine de porc, de la viande d'agneau ou des cuisses de poulet pour leurs chachliks. La viande ne doit pas être trop maigre, sinon elle sera sèche.

Grozny. Ingénieurs français, allemands et soviétiques faisant griller de la viande pendant un jour de repos, 1970

Fait intéressant, à l'époque soviétique, préparer des chachliks était une sorte de team building : lorsque des étrangers se rendaient en URSS, ils étaient généralement invités à des barbecues et non seulement en tant qu'invités, mais aussi en tant que cuisiniers.

Le premier cosmonaute allemand Sigmund Jähn prépare des chachliks avec des amis soviétiques à la Cité des étoiles, près de Moscou. 1978. Regardez avec quel proffessionnalisme il attise les flammes!

La préparation des chachliks réunissait des personnes de tous âges et de toutes ethnies ou nationalités. Même dans les cercles les plus élevés, les politiciens et les diplomates se livraient à ce passe-temps ! Les plus hauts personnages de l’État préparaient eux-mêmes des chachliks et prenaient du bon temps.

Caucase du Nord. Le président du Conseil des ministres de l'URSS Alexeï Kossyguine et le président finlandais Urho Kekkonen font griller de la viande. 1969

Tout ce dont vous aviez besoin pour faire des chachliks pouvait être acheté dans le magasin le plus proche : un barbecue (mangal) portable, des brochettes et du charbon pour faire du feu.

Alma-Ata, RSS du Kazakhstan. Les membres de l'équipe nationale de patinage de vitesse de l'URSS Lyudmila Fechina et Valery Kaplan prenant du repos à Medeo. 1970

Les chachliks étaient l'un des plats de rue les plus populaires de l'Union soviétique : vous pouviez en commander des pays baltes à l'Extrême-Orient et même dans les cafés de haute montagne.

RSS du Tadjikistan. Un vendeur de chachlik dans la ville de Nurek, 1973

Pour ceux qui ne pouvaient pas sortir au grand air, l’industrie soviétique a créé un mangal électrique (qui ne produisait pas de fumée). Cependant, certains faisaient un barbecue sur leur balcon - c'était si répandu que de telles scènes étaient même représentées dans les films soviétiques. Soit dit en passant, une loi interdisant de faire des barbecues sur le balcon d'un appartement n'a été adoptée qu'en 2019 !

Scène du film Quand arrive septembre, 1975

Dans cette publication découvrez les quatre villes les plus chaudes de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies