En images: un vaisseau spatial de la série «The Mandalorian» construit par des fans en Iakoutie

Just Create from Yakutia/Instagram; Jon Favreau/Lucasfilm, 2019
Un cosplayeur de 28 ans originaire de Iakoutsk a vendu sa voiture pour entreprendre l’assemblage de ce véhicule cosmique.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le cosplayeur et blogueur Aïaal Fiodorov a installé avec son équipe une version quelque peu réduite du vaisseau Razor Crest de la série télévisée The Mandalorian dans le parc Ourdel à Iakoutsk, capitale de la République de Sakha (Iakoutie), en Sibérie.

Le navire spatial mesure 14 mètres de long, 10 de large, 4 de haut et pèse plus d'une tonne, a précisé le jeune homme. À l'intérieur, les cosplayeurs ont construit un cockpit et installé des moteurs ainsi que des éclairages. L'équipe a utilisé 50 plaques de fibres de bois pour le revêtement du vaisseau, tandis que la structure a été construite à partir de bois et de barres de fer.

Aïaal dessine depuis l'enfance et, à un âge plus avancé, s'est mis sérieusement au cosplay. L'un de ses projets a été une version de fan de la bande annonce d’Avengers.

« Quand j'ai vu la première saison de The Mandalorian, j'ai vraiment accroché à l'histoire, et ai immédiatement décidé que j'allais construire ce vaisseau un jour. La pandémie de coronavirus et le manque d'argent se sont mis en travers de mon chemin, mais en novembre dernier, j'ai vendu ma voiture et ai commencé à faire les premiers plans, des amis sont venus, se sont intéressés à ce que je faisais et se sont aussitôt impliqués dans le projet », a déclaré Fiodorov.

L'équipe de cosplayeurs a loué un hangar, acheté tous les matériaux nécessaires et, début décembre 2020, a commencé à construire le Razor Crest.

« Au départ, nous voulions fabriquer le revêtement du vaisseau en carton, nous avons passé trois jours à parcourir les décharges, à collecter des cartons, mais il s'est avéré que c'était un matériau très fragile, nous sommes donc passés aux plaques de fibres de bois », explique-t-il.

Lire aussi : À 57 ans, cette Russe est fan de cosplay et brise les stéréotypes (photos)

Selon lui, pendant la phase de construction, la température à Iakoutsk est descendue à -60 degrés (pour rappel, la Iakoutie est la région habitée la plus froide au monde) et les poêles du hangar ont cessé de fonctionner, si bien que les gars ont dû louer des canons à chaleur.

Il ne leur restait alors plus assez d'argent pour le chantier, par conséquent les cosplayeurs ont mis leurs téléphones en gage, ont emprunté de l'argent à leurs amis et ont demandé une aide financière à leurs abonnés sur les réseaux sociaux. Ils ont également été aidés par des hommes d'affaires locaux qui leur ont accordé de l'argent pour la location du hangar.

« Initialement, nous ne savions pas où mettre le vaisseau, mais un parc local nous a contactés et nous a proposé de le placer sur son territoire. Au début, nous pensions que le Razor pourrait être soulevé par trente personnes, mais non – nous avons dû amener le vaisseau en pièces détachées et l'assembler sur place à l'aide de treuils », a relaté Aïaal à propos de l'installation du navire cosmique.

Selon lui, dans un futur proche, l'équipe commencera à tourner des scènes de fans basées sur The Mandalorian. Actuellement, Aïaal et ses amis œuvrent à la création de costumes.

Dans cet autre article, découvrez en image un galion pirate grandeur nature construit par un passionné russe dans son jardin.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies