Pourquoi les Russes fêtent-ils deux fois le Nouvel An?

Getty Images
Tout juste sortis d’une période de 9 jours fériés, les Russes ont une autre raison de sabrer le champagne: l’Ancien Nouvel An. Attendez, quoi? Oui, l'oxymore le plus célèbre de la vie russe est un Rubicon symbolique qui signifie que nous en avons enfin fini avec l'année précédente et les festivités du Nouvel An.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

L’Ancien Nouvel An n'est pas un jour férié officiel. Avant qu’il ne survienne, les Russes ont d’ores et déjà bénéficié de suffisamment de jours de congés – neuf jours fériés (du 31 décembre au 8 janvier inclus) pour célébrer le Nouvel An et le Noël orthodoxe (ce dernier étant fêté le 7 janvier). Mais, pour une raison quelconque, les 13 et 14 janvier font à nouveau l’objet de célébrations.

Pourquoi l’Ancien Nouvel An est-il apparu ?

Une femme à Omsk (Sibérie) décorant son sapin du Nouvel An

Cette tradition est née après la Révolution de 1917. Les bolcheviks ont adopté le calendrier grégorien, abandonnant le julien, ce qui a décalé le calendrier civil de 13 jours. Les Russes ont ainsi effectué un saut de 13 jours en avant. Néanmoins, l’Église orthodoxe n’a pas reconnu cette réforme imposée par le gouvernement athée. Par conséquent, est apparu un décalage entre la date des fêtes religieuses et le calendrier officiel.

Or, les Russes n’ont tout simplement pas pu s'habituer au fait que, à partir de ce moment, Noël était célébré après le Nouvel An (le Nouvel An ayant été avancé, contrairement à Noël), et non avant, comme c’était le cas sous le calendrier julien. D'un point de vue pratique, cela signifiait que le 31 décembre, les Russes orthodoxes ne pouvaient en effet pas célébrer décemment le véritable réveillon du Nouvel An, car ils avaient toujours à respecter le jeûne de la Nativité et ne pouvaient ni boire d'alcool ni consommer de plats à base de produits animaux.

Afin d'apporter un peu de gaieté dans leur vie, les Russes orthodoxes ont donc décidé d'organiser une célébration non officielle – correspondant à l'ancien calendrier. Aujourd'hui, l'Église orthodoxe célèbre donc officiellement la circoncision de Jésus le 14 janvier.

Lire aussi : Pourquoi des Russes gardent-ils leur sapin de Noël jusqu’au printemps?

Que signifie l’Ancien Nouvel An pour les Russes ?

Cette nouvelle « tradition » devenant populaire, elle a perdu sa composante religieuse, mais a donné aux Russes une raison supplémentaire de porter à nouveau des toasts.

Le phénomène de l’Ancien Nouvel An se reflète également dans l'art. La pièce L’Ancien Nouvel An de Mikhaïl Rochtchine a été présentée avec succès au Théâtre d'art de Moscou, puis un film a été réalisé sur sa base.

Le célèbre poète soviétique Andreï Voznessenski a écrit un poème intitulé L’Ancien Nouvel An, dans lequel il qualifie la période du 1er au 13 janvier de « gouffre entre les temps ».

Voici un clip vidéo pour ce poème, composé et filmé par Stas Namine dans les années 1980.

Voznessenski a également écrit dans son poème que, du 1er au 13 janvier, les gens appelaient leurs vieux amis. Cela reflète la réalité : si vous étiez vraiment occupé le 1er janvier (bien que, qui l'est vraiment ?), vous pouvez toujours souhaiter vos vœux à n'importe qui jusqu'au 13 janvier et personne ne sera offensé.

L’Ancien Nouvel An est une raison de se rappeler comment vous avez célébré la nouvelle année et marque la fin absolue de cette période de fêtes. À partir de ce moment, toutes les pensées des Russes se refocalisent enfin sur le travail et la routine quotidienne

Après le 14 janvier, ils commencent généralement à enlever leur sapin du Nouvel An, à remettre les décorations dans leurs boîtes et à ranger le tout pour le reste de l’année. Ce jour ne signifie pas grand-chose pour la population et ils ne dressent pas une table aussi riche qu'à la veille du Nouvel An, mais ils peuvent quand même boire un verre et dire adieu aux festivités ainsi qu’à l’année passée ! À la vôtre !

Dans cet autre article, nous vous expliquons plus en détails pourquoi la Russie dispose aujourd’hui de deux calendriers.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies